BTTH Chapitre 462

BTTH Chapitre 461 [Bonus]
BTTH Chapitre 463 [Bonus]

Premier btth régulier de la semaine !

Bonne lecture à tous =)

 

 

Chapitre 462 — La mystérieuse tour noire

 

Wu Hao se plaignit sans cesse à Xiao Yan qui marchait devant lui sur la route spacieuse : « On vient à peine de fonder la Secte de Roc que tu fuis déjà Xiao Yan. C’est la première fois depuis que je suis entré à l’unité de maintien de l’ordre que je vois un chef aussi irresponsable…» Ce type, après avoir nommé leur faction, avait confié la responsabilité d’installer les nouveaux étudiants à Xun’Er et Hu Jia avant de trouver une excuse pour filer.

Le jeune homme ralentit et se mit à rire : « Elles vont réussir à se débrouiller. J’ai fédéré tous les étudiants et maintenant qu’ils sont tous décidés à me suivre, je peux naturellement les laisser régler ces questions ennuyeuses. On pourra toujours montrer notre tête et assumer nos responsabilités en cas de pépin. » Il tourna ensuite la tête pour observer la route sur laquelle il se trouvait. De nombreux seniors allaient et venaient autour d’eux, mais aucun ne leur accorda la moindre attention. De toute évidence, le nom du chef des nouveaux élèves n’avait pas encore circulé parmi toute l’académie.

Wu Hao secoua la tête d’un air désarmé et jeta un oeil à la route qui s’étendait dans toutes les directions. « Où veux‐tu aller ?»

Le jeune alchimiste leva le menton vers le nord en frottant lentement son anneau noir. « Allons faire un tour vers le nord…» D’après ce que Yao Lao lui avait dit la veille, il devrait pouvoir trouver des indices sur la  Flamme au Cœur de la Météorite dans les parages. Il était impatient de la trouver pour augmenter rapidement sa force et ne voulait pas perdre de temps.

« Au Nord ?» Wu Hao resta stupéfait une seconde avant de hocher la tête avec indifférence. Ils avaient besoin de se familiariser avec les lieux alors peu lui importait où ils allaient.

« Allons‐y. » Xiao Yan frappa abruptement du pied à terre, fit exploser son énergie en‐dessous  et bondit en faisant siffler le vent. Il allait si vite qu’il surprit certains des vieux élèves.

Wu Hao secoua la tête : « Ahlala…» Il enveloppa ensuite ses jambes de Dou Qi rouge sang et, lorsque son Qi fluctua un peu, il devint alors légèrement transparent. Il trembla alors immédiatement et il disparut tout simplement, pour réapparaître à une dizaine de mètres de là. Il donna ainsi la chasse à son camarade à grandes enjambées.

Wu Hao avait clairement une technique de Dou d’agilité plus éthérale que celle de son chef, capable de donner une sévère migraine à ses adversaires. Certains seniors ne purent d’ailleurs s’empêcher de faire l’éloge de sa technique en le voyant disparaître.

L’académie interne était si grande qu’elle surpassait un peu ce à quoi s’attendaient les deux jeunes hommes. Ils avaient couru follement une demie‐heure durant en dépensant beaucoup d’énergies, mais ils n’avaient toujours pas atteint la limite nord. Ils avaient fréquemment croisé sur le chemin des cercles de gens, au centre desquels quelques étudiants menaient un combat d’entraînement animé. Ils en regardèrent un en particulier où certains ne faisaient qu’observer, mais d’autres, plus bavards, criaient à l’attention des combattants les erreurs de leur adversaire. Ces intervenants déplaisants stressèrent de plus en plus les deux étudiants qui s’entraînaient, jusqu’à ce qu’ils finissent par se retirer avec des expressions mélancoliques.

Xiao Yan soupira en rétractant son regard : « Les élèves capables de rejoindre l’académie interne sont indubitablement extraordinaires… Rien que leur capacité à prendre rapidement la bonne décision a de quoi donner des complexes infériorité aux étudiants de l’académie externe. »

« La plupart des étudiants présents sont entrés après de nombreuses sélections. N’importe lequel d’entre eux serait traité comme un génie dans n’importe quel empire du continent, alors il n’est pas surprenant qu’ils soient aussi capables. » Wu Hao sourit et poursuivit : « Cependant, j’avoue que l’ambiance de l’académie est électrique. Ils se battent sur‐le‐champ pour résoudre le moindre désaccord…»

L’adolescent sourit et opina du chef. Il balaya un peu les environs du regard et fut stupéfait de découvrir que, pour une raison qu’il ignorait encore, il y avait de plus en plus de monde sur cette route menant au nord et que tous courraient aussi vite que possibles. Du coup, les deux compagnons ne virent que des silhouettes filer à toute vitesse dans les arbres de chaque côté de la route en déchirant l’air.

Wu Hao remarqua également la situation et demanda, surpris : « On dirait qu’ils sont tous pressés de se rendre au nord… Qu’y a‐t‐il là bas, exactement ?»

« On le saura une fois qu’on y aura jeté un oeil. » Répondit le jeune alchimiste en souriant. Il fila à nouveau en avant, suivi de près par son ami.

Ils voyagèrent ainsi à toute allure pendant une vingtaine de minutes avant de ralentir peu à peu. Une grande foule d’élèves apparut sous leurs yeux à ce moment.

« Pourquoi y‐a‐t‐il autant de monde… ?» Demanda Xiao Yan, stupéfait.

« J’en sais rien moi…» Répondit Wu Hao en secouant la tête. Il connaissait aussi peu le coin que lui.

Le jeune homme se frotta le menton de la main, et jeta un oeil alentour avant de tomber rapidement sur un arbre énorme. Il dit alors à son camarade : « Allons jeter un oeil.…» Il bondit ensuite sur une branche d’arbre sans même attendre sa réponse, et escalada l’arbre avec l’agilité d’un singe. Il arriva à la cime en à peine quelques dizaines de secondes.

Il observa alors la scène en contrebas et parcourut l’énorme foule du regard jusqu’à arriver au‐devant. Il fut aussitôt surpris au point d’en rester légèrement bouche bée. « Qu’est ce que…»

Une grosse dépression apparut sous ses yeux. Une grande tour noire extrêmement large était profondément enfouie dans cette dépression, et on ne voyait que le sommet et une entrée sombre en dépasser.

La tour était enterrée ?

La stupéfaction de l’adolescent s’accentua de plus en plus, et il ne parvint à s’en remettre graduellement qu’un long moment plus tard. Il murmura alors : « Alors c’est ça la fameuse Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste ? Je ne m’attendais pas du tout à ce qu’elle soit enterrée… On peut vraiment aller s’entraîner là‐dedans ?»

Il détailla du regard le sommet visible de la tour, et fronça soudainement les sourcils en découvrant que l’espace entourant la tour était légèrement tordu et parcouru d’ondulation. Il avait vu ce genre de défenses à la Librairie de l’académie externe…

Mes dieux, ils ont vraiment mis de telles défenses en place…»

D’après ce que le directeur adjoint Hu Gan lui avait expliqué la dernière fois, il fallait avoir au moins la puissance d’un Dou Zun pour établir ce genre de défenses…

« Dou Zun, hein…» Il rit amèrement et secoua la tête. Un expert d’une telle puissance était vraiment trop terrifiant ; les Dou Zuns étaient capables de manipuler l’espace comme bon leur semblait, bien que ce soit un élément invisible et intangible… Quel genre de niveau effroyable atteignaient les monstres qui les surpassaient, comme un Dou Shen ou encore un Dou Di ?

Alors qu’il ne cessait de s’esbaudir sur la puissance des Dou  Zuns, une rafale de vent souffla pas loin derrière lui. Il tourna la tête et fut surpris de voir que des douzaines de silhouettes approchaient depuis le lointain, à une vitesse absolument prodigieuse. Elles apparurent de façon ordonnée sur les branches de quelques arbres à côté de lui en moins d’une dizaine de secondes.

En les voyant de près, le jeune alchimiste s’aperçut que ces personnes portaient toutes un badge en forme de feuille à la poitrine, appartenant vraisemblablement à la même faction.

Il rit alors amèrement en secouant la tête : « Aaaah, il y a vraiment beaucoup de factions au sein de l’académie. Notre Secte de Roc vient tout juste d’être créée…» Il regarda les nouveaux arrivants et se rendit compte qu’ils étaient déjà descendus après avoir contemplé la scène en contrebas. Ce grand groupe semblait foncer droit vers le début de la foule de façon extrêmement grossière et déraisonnable.

Tout le monde s’énerva en les voyant griller la queue mais, en voyant leur badge, ils ravalèrent de force les injures qui leur montaient aux lèvres.

Devant la réaction populaire, Xiao Yan murmura : « On dirait qu’ils ont une puissance respectable au sein de l’académie…» Il descendit immédiatement le long du tronc avant de bondir à terre.

Wu Hao le rejoignit précipitamment et lui demanda : « Tu as regardé ce qu’il se passe alors ?»

Le jeune homme se frotta les mains et se dirigea aussitôt vers la foule. « On dirait que c’est la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste. » Il sourit et dit : « Viens, on va voir à quoi sert cette fameuse Tour et comment elle permet aux gens de s’entraîner rapidement. »

Wu Hao parut se réjouir un peu de cette nouvelle : « C’est la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste, tu dis ?» Il suivit précipitamment son camarade et fit de son mieux pour se glisser dans la foule, clairement intéressé lui aussi.

Les deux hommes remontèrent ainsi la foule jusqu’à ne plus pouvoir progresser davantage. Ce n’était pas à cause de la densité de la foule ; au contraire, l’espace devant eux était complètement dégagé. La tour noire était à une vingtaine de mètres de là devant eux.

L’espace dégagé était divisé en deux zones bien délimitées, et chacune contenait un grand groupe d’individus assis en tailleur et les yeux clos. L’adolescent s’aperçut que les gens qu’ils avaient vu à la cime de l’arbre en faisaient partie.

Wu Hao dit à voix basse : « Ces types doivent appartenir à une puissance faction. Ils sont assez despotiques à couper la queue pour occuper directement les meilleures places. Tsk tsk, je comprends mieux pourquoi Atai disait qu’il fallait joindre une puissante faction pour avoir les meilleures conditions d’entraînement. »

« Ils sont effectivement un peu despotiques…» Approuva le jeune alchimiste du chef. Il observa consciencieusement les diverses factions en présence, mais il ne les rejoignit pas. Il comprenait qu’actuellement, la secte du roc n’était pas assez puissante pour faire partie de ce cercle restreint. Peut‐être qu’il pourrait rejoindre ces privilégiés une fois qu’il atteindrait le niveau de Dou Ling… Mais d’ici là, il valait mieux faire profil bas.

Alors que les deux camarades bavardaient doucement, un ancien gong retentit vigoureusement, coupant aussitôt cours aux discussions.

Une vieille voix tonna depuis le bâtiment : « Ouvrez la tour !»

La porte noire de la tour commença alors à s’ouvrir lentement en grinçant. Une légère aura chaude s’échappa de l’entrebâillement et augmenta un peu la température du coin.

Les pupilles de Xiao Yan se contractèrent sous la différence de température, et il serra également le poing.

La vieille voix tonna à nouveau : « Entrez dans la tour !» Aussitôt, tous les gens assis devant la tour ouvrirent soudainement les yeux et se levèrent d’un bond. On pouvait entendre le vent siffler tandis que de nombreuses silhouettes fonçaient à la vitesse de l’éclair vers l’entrée.

Le jeune homme calma son coeur agité et fit signe à Wu Hao : « Allons‐y également. » Ils marchèrent alors rapidement vers l’énorme tour noire enterrée profondément.

Tandis qu’ils en approchèrent, l’adolescent réalisa pleinement la taille de la structure. Ce qu’il voyait dépasser n’était qu’un étage, bien qu’il ait une taille d’un immeuble de deux trois étages. C’était la partie visible de l’iceberg… Il était difficile d’imaginer à quel point cette tour pouvait être majestueuse, sous la terre qui la couvrait.

Il s’arrêta à quelques mètres de la tour noire et se rangea sur le côté pour laisser passer les autres et observer minutieusement ce bâtiment paraissant un peu ancien. Il ignorait de quoi il était fait, mais il s’en dégageait de la pesanteur et… Une certaine froideur .

« Quel endroit étrange. L’intérieur de la tour est clairement empli d’une chaleur ardente, mais ils ont utilisé un matériau contenant de la froideur pour la bâtir ? C’est… Vraiment étrange. » Dit‐il en secouant la tête, dubitatif. Des effets opposés cohabitaient au même endroit. Ce genre de construction était généralement utilisé pour contenir quelque chose…

« Entrons, Xiao Yan. » L’exhorta Wu Hao.

Ce dernier sourit et hocha la tête : « Yep. » Il ramena son regard vers la porte d’entrée noire ; pour une raison ou une autre, quelque chose dans son corps bougeait légèrement.

Tandis qu’il se rapprochait de l’entrée, son coeur se mit à battre de plus en plus intensément, au point qu’il se retrouve les mains moites une fois devant la porte même.

Il prit une grande inspiration, étouffa les émotions qui le travaillaient et serra les dents. Le coeur battant, il entra d’un pas lourd dans les ténèbres derrière la porte.

La lumière devant lui s’obscurcit soudainement et, un instant plus tard, il sentit que ses pieds foulaient une surface rocheuse solide. Cependant, son coeur n’eut pas le temps de s’apaiser que son expression changea tout à coup drastiquement. Son beau visage délicat devant soudainement rouge comme un charbon ardent. C’était… Extrêmement étrange !

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 461 [Bonus]
BTTH Chapitre 463 [Bonus]

4 Commentaires

  1. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com