ICDS – Chapitre 43

ICDS - Chapitre 42
ICDS - Chapitre 44

Salut les coquinous! Alors, vous aimez ce petit Donjon Evènementiel? Vous voulez la suite?

La voilà! Rien que pour vous. Allez, bonne lecture 😉

Ps: je me suis un peu lâché sur les NdT. Désolé pour ça…non en fait je le suis pas mouhahaha

Chapitre 43 – Donjon Évènementiel (6)

Alors que nous marchions de plus en plus loin, la forêt avait commencé à ressembler de plus en plus à une plaine. Comme une forêt peut devenir une plaine, me direz-vous ?

C’était pourtant simple. Il suffit de prendre une Mastiford avec de l’arachnophobie, une forêt dense et de puissants sorts pyrotechnique. Vous mélangez un coup, au shaker, pas à la cuillère, et vous obtenez une plaine de cendre.

« Mastiford, il te reste encore beaucoup de mana ? »

« Ouais, des flammes légères comme celles-là ne consomment pas trop de mana. Impressionnant, n’est-ce pas ? »

« Ouais, c’est impressionnant. »

« H-hmph ! Même si tu me complimentes sur mes capacités maintenant, je n’ai pas l’intention de te laisser entrer dans mon organisation ! »

« Je te l’ai déjà dit, je ne veux pas entrer dedans. »

« Pourquoi ?! »

« Je me demande vraiment pourquoi… » Grommelais-je dans ma barbe.

Pourquoi toutes les filles autour de moi étaient-elles si étranges ? Il y avait Yua, qui était étrange car son allure avait dépassé le domaine de compréhension des Hommes, Palludia, qui après m’avoir vu seulement une fois, 4 ans auparavant, m’avait demandé sans vergogne d’atteindre le 25ème étage en juste 3 mois, Su Ye-Eun, qui avait une tératophobie bien supérieure à n’importe quelle personne ordinaire alors qu’elle avait une capacité de camouflage tellement pétée, et Mastiford, dont je n’arrivais pas à déterminer si elle voulait me combattre ou m’attirer dans son organisation… Et il y avait aussi Loretta.

Loretta était une personne, une elfe, bien trop compliquée pour être décrite en une seule phrase.

« Mm ? »

Mastiford qui était en train de joyeusement foutre le feu à la forêt, s’était soudainement mise à froncer les sourcils.

« Ça ne brûle pas. »

« Où ? Oh. »

C’était vrai. Contrairement à nos alentours immédiats stériles et cendrés, il y avait une zone d’arbres sombres que les flammes semblaient incapables de brûler. Elle avait essayé une fois de plus, sans résultat. Ces arbres étaient clairement spéciaux.

Soudainement, de la fumée noire avait commencé à monter au-dessus de la cime des arbres. C’était comme si les arbres nous appelaient.

« Mastiford, on devrait aller dedans. On dirait qu’on ne peut pas les brûler. »

« M-Mais ! Et si une araignée me tombait dessus ?! »

« Dans ce cas, brûle l’araignée avec tout ce que tu as. »

« Eeek ! Tu crois que je le sais pas ?! »

Elle était devenue en colère suite à mes mots et avait produit une flamme blanche cette fois-ci. J’étais curieux concernant le rang de cette flamme colorée, mais j’avais décidé de juste regarder pour le moment.

La flamme blanche avait volé comme une flèche et semblait pouvoir englober tout le morceau de forêt noire, mais avant qu’on puisse voir ce spectacle, elle avait soudainement disparu. C’était presque comme si…

« Je ne pense pas que ce sont tes flammes, le problème. Vous ne trouvez pas qu’on dirait que ces arbres absorbent le mana ? »

Tu as raison. Les arbres deviennent plus grands aussi. »

Avec ça, Mastiford avait mordu ses lèvres jusqu’au sang. Elle avait ensuite utilisé le sang pour dessiner quelque chose dans la paume de sa main.

« Tsk. Dire que je suis forcé à utiliser ce sort. Hmph, je n’aime pas ça. En avant, Bête Enflammée ! » (NdT : rien à voir avec la Bête Foudroyante de notre cher Shin 😉  )

Je n’en croyais pas mes yeux. Des flammes bleues avaient surgi de sa main et avaient pris la forme d’un tigre aussi gros que les araignées géantes précédentes.

« Si tu avais un sort comme ça, pourquoi tu ne l’as pas utilisé avant ? »

« Je dois me concentrer pour l’utiliser, donc je ne pouvais pas vraiment le maintenir en voyant toutes ces araignées. »

« Ne dis pas ça en étant aussi fier ! »

Le tigre géant en flammes bleues avait remué la queue une fois, puis s’était mis à courir vers la forêt noire. Pendant ce temps, nous nous occupions des araignées qui surgissaient de sous terre sur cette plaine de cendres. Comme elles n’apparaissaient pas parmi les arbres qui étaient maintenant calcinés, elles étaient particulièrement faciles à repérer et ne nous demandaient que très peu d’efforts.

Lorsque le tigre avait atteint la forêt, il avait donné un puissant coup de patte dans un arbre. Cette fois-ci, il y avait eu une réaction ! Comme l’attaque n’était pas faite entièrement de mana mais aussi d’une bonne partie de force physique de la part du tigre, l’arbre s’était effondré. Le tigre semblait trouver ça excitant et avait commencé à massacre arboricole. Peu de temps après, quelque chose s’était abattu sur le tigre, le repoussant.

« Ah, Pupuce ! »

« Ça a un nom ?! » (NdT : pour info, son nom anglais est Cutie, mais je me sentais pas de l’appeler « Mignonne » donc va pour Pupuce !)

Je voulais lui demander quelle partie des 4 mètres de haut de flammes et muscles lui faisaient penser à une « pupuce », mais ce n’était pas vraiment le moment. Une patte d’araignée avait soudainement surgie de la forêt noire et frappé ‘Pupuce’. Cette patte, qui avait l’air plus aiguisé qu’une lame, avait attaqué une seconde et une troisième fois le tigre de flammes sans lui laisser une chance de s’échapper. Au final, le fauve avait disparu sous nos yeux. Les yeux de Mastiford étaient devenus ardents.

« Tu oses tuer ma Pupuce ?! Je ne te le pardonnerais jamais ! Je vais transformer une partie de mon âme en une armée imbattable ! Armée de Flammes ! »

Mastiford avait commencé à incanter quelque chose avec rage. Bien que je pense que l’incantation était ridicule au possible, mon père trouvait qu’elle était cool. Peu de temps après, la température avait augmenté autour de nous, et des flammes incarnant différents types d’animaux, comme le tigre Pupuce, avaient commencé à apparaître. Tigre, lion, ours, loup, léopard, éléphant, aigle, faucon, chouette… l’immensité du royaume animal était là.

« Oh, c’est le royaume animal. »

Aussi consternant que cela puisse paraître, mon père avait pensé exactement la même chose que moi. Mastiford s’était rapidement tournée et avait jeté un regard brûlant à mon père, puis avait commencé à donner des ordres au royaume ani… à l’Armée de Flammes.

« Calcinez toutes les araignées dans cette forêt ! » (NdT: à chanter sur l’air Libéré, “délivré“: Calcineeeer! Décimeeeer! Brûler toutes ces araignéééées!)

L’armée bestiale avait répondu avait une nuée de cris et avait chargé dans la forêt. Voyant cette légion enflammée, je comprenais mieux les capacités d’un rang SS. Qui pourrait potentiellement combattre une armée de flammes intelligentes sous forme animal ? S’ils étaient mes ennemis, le résultat serait tragique.

Juste comme ça, le massacre avait commencé. Leur but était de détruire la forêt. Si c’était un film, il aurait été réalisé par Mickael Bay. Une armée d’animaux détruisant l’environnement et une sorcière de feu à leur tête. (NdT : Mickael Bay et connu pour faire des films avec BEAUCOUP d’explosions. Vous pouvez trouver des caricatures sur le net avec un vélo qui rentre dans une poubelle, suivi d’une explosion nucléaire, etc.)

Mais il y avait un animal qui n’avait pas rejoint la foule alors qu’il remuait la queue, se tenant sur une des épaules de Mastiford. Les autres animaux étaient blancs ou rouge, mais celui-ci était bleu. Mastiford semblait avoir remarquée mon regard lorsqu’elle avait dit. « Elle est belle, ma Pupuce, hein ? »

« C’est la même ? »

« Oui. Elle est plus petite car elle a été réinvoquée une seconde fois. »

Quand elle était grande, on aurait dit un tigre. Maintenant qu’elle était petite, elle ressemblait plus à un chat. La Sorcière de Feu et son chat de compagnie. C’était l’image parfaite.

Kuk, pour quelqu’un qui ressemblait à une sorcière maléfique commandant ses soldats démoniaques, comme pouvait-elle apparaître aussi charmante … ? Je secouais la tête et changeais la direction de mon regard pour éviter de rester bloqué sur son apparence. Mon corps s’était raidit.

Plutôt que de rapetisser, la forêt s’agrandissait !

Le sol stérile était devenu noir. Des graines germaient, laissant pousser des arbres instantanément. Cette terre noire continuait à s’étendre et s’approchait de là où on était. Bien que les animaux enflammés rugissaient et mettaient le feu aux arbres, des toiles d’araignées étaient propulsées en continu depuis l’orée de la forêt, suivies de larges pattes d’araignées géantes, les découpant sans cesse. A chaque victime parmi les animaux de feu, la vitesse d’expansion de la forêt augmentait.

[Kiyaaaaaaa !]

Un cri assourdissant avait surgi de a forêt. Au même moment, une aura meurtrière plus aiguisée qu’une lame de rasoir s’était étendue vers notre groupe. Il n’y avait aucun doute possible. Le propriétaire de la forêt nous avait repérés. (NdT : en même temps tu fous le feu à sa maison…)

« Mastiford, annule ton sort ! Il ne sert que de fertilisant pour la forêt ! »

« Grande sœur, vite ! »

« Kuuuk… Désolé, les gars ! Big Bang ! »

Nos cris et la prise de décision de Mastiford avaient étaient rapides. Au moment où elle avait crié Big Bang, un bruit d’explosion avait retenti. C’était sans aucun doute un sort d’autodestruction. Tous les animaux, à l’exception de Pupuce qui se tenait toujours sur l’épaule de Mastiford, avaient explosé !

Le résultat était suffisant pour instantanément réduire l’expansion de la forêt. Au même moment, un cri strident nous était parvenu.

[Kiyaaaaaa !]

« Tout le monde, préparez-vous pour la bataille ! Minami, protège Mastiford ! »

« C-compris ! Haap, Gardien ! »

Minami avait crié quelque chose et avait commencé à briller d’une lueur dorée. J’étais curieux à propos du sort qu’elle avait utilisé, mais j’avais décidé de ne pas la regarder, tellement la lueur était aveuglante.

Mon père et moi nous tenions en garde respectivement à gauche et à droite des jeunes femmes lorsque quelque chose était venu voler dans notre direction.

[C’est empoisonné ! La toile d’araignée est empoisonnée !]

« C’est empoisonné, faites attention ! »

Remerciant Peika pour l’avertissement, je frappais la toile et la brûlais grâce à sa foudre. Non pas un, ni deux, mais une centaine de flots de toiles étaient en approche de notre position. ‘Merde, si j’arrivais à collecter toute cette toile, j’aurais de quoi me faire plusieurs chemises !’

Mastiford avait aussi créé plusieurs boules de feu flottant dans l’air, et les contrôlait librement afin qu’elles brûlent les toiles en approche. Mon père tirait consécutivement des ondes de choc et explosait les toiles en plein vol. Voyant ça, je réalisais que les capacités que les gens pouvaient utiliser étaient variées. Je me disais qu’il faudrait que je développe de nouvelles façons d’utiliser mes compétences d’Elémentaliste.

Le temps que toutes les toiles soient finalement annihilées, une voix avait retenti.

[Ah, humains. Je vous rencontre enfin.]

Du fait que cette voix était si douce, j’avais arrêté mes mouvements l’espace d’un instant. D’où cette voix venait ? Qui était-ce ? J’étais secoué, juste en entendant cette voix.

[Venez, venez dans mes bras.]

Je levais la tête. Tout le monde avait fait de même. C’était de là que venait la voix.

Apparaissant depuis les arbres, l’abdomen d’une araignée était apparu. Il était légèrement plus grand que les araignées géantes qu’on avait combattues un peu plus tôt, faisant presque 5 mètres, mais l’endroit où aurait dû se trouver le thorax de l’araignée avait en fait une forme à laquelle personne ne se serait attendu sur une araignée.

[Le boss de l’Antre de l’Araignée, Arachne, est apparu ! Vaincre Arachne et terminer le donjon vous procureront une récompense spéciale !]

[Venez, dépêchez-vous. Je vais vous donner tout ce que vous désirez.]

« Une fille… ? » avait soupirait mon père.

Oui, c’était une humaine. Une extrêmement jolie qui plus est. Elle avait de longs cheveux noirs flottant derrière elle et une paire d’énormes yeux. Ses iris qui semblaient avoir une forme de toile d’araignée à l’intérieur laissaient une profonde impression.

C’était une beauté qui ne pouvait pas exister dans la réalité. Une beauté illusoire et mystique.

Elle avait le pouvoir de capturer l’attention des gens et de ne pas la relâcher. Sans porter de vêtements, sa silhouette séduisante était difficile à décrire avec des mots… ! (NdT : « Je sais pas comment te dire ce que je peux pas écrire, faudrait qu’j’invente des mots qu’existe pas dans le dico ! »)

[Maître, réveillez-vous !]

Au moment où Peika avait crié dans ma tête, je m’étais mordu l’intérieur de la joue. Bien que ça m’ai fait saigné, ça m’avait permis de me réveiller complètement. Rien que de penser que j’allais me jeter dans ses bras, j’en avais la chair de poule. Sans parler du fait que la tentation n’était pas encore finie !

Cependant, mes années d’expériences en tant qu’Explorateur m’avaient appris ce que j’avais à faire maintenant. C’était quelque chose qui ne m’avait jamais laissé tomber auparavant !

« Ut ?! Qui succomberait à ça !? Un simple monstre, comme toi, t’es encore trop jeune de cent ans si tu veux réussir à me séduire ! »

[Vous avez utilisé Cri de Guerre d’Orc Lord ! Tous les membres du groupe voient leurs effets négatifs retirés. Tous les membres du groupe voient leur attaque augmenter de 50% pour la durée du sort. Tous les membres du groupe acquièrent le statut Super-armure, immunisé contre les attaques ennemies.] 

A cet instant, mon esprit plus ou moins embrumé s’était éclairci. La fille sur l’abdomen de l’araignée était certainement belle, mais elle était clairement un monstre. Comment n’importe qui pouvait-être subjugué par une fille avec un corps d’araignée ?!

« Q-quoi ?! Je, qu’est ce qui s’est passé ? »

« Un monstre ! C’est un monstre ! »

« …Huk ! Chérie ! Je suis désolé ! »

Papa, il va falloir qu’on ait une longue conversation à propos de ça plus tard !

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 42
ICDS - Chapitre 44

11 Commentaires

  1. Traxy

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  2. wilouc

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Kingdo

    Thx pour le chap ^^

    Répondre
  4. Tokaï

    Merci pour le chapitre !!

    Répondre
  5. Lauvel

    Merci pour le chapitre!

    Oh, une arachne!

    “Calcineeeer! Décimeeeer! Brûler toutes ces araignéééées!”

    Ps: Pas mal la chanson xD

    Répondre
  6. Psycho

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. nickylaboum

    merci

    Répondre
  10. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Clems

    Merci beaucoup pour le chap au top comme d’hab

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com