SSN Chapitre 50

SSN Chapitre 49
SSN Chapitre 51

Bonsoir ! Désolé que ça sorte si tard, je suis assez occupé cette semaine. Bonne lecture à tous et à jeudi pour la suite !

 

 

Chapitre 50 : Le plateau Tareut 1/3

 

Woojin eut soudain une idée. Il apporta sans grandes difficultés, en tant que Guerrier, un bloc de roche faisant environ sa taille à son Golem et lui demanda de l’envoyer de l’autre côté.

« Gwoooooooooh ! »

Dolsae employa toute sa force à cet effet mais n’y parvint pas.

« Attends un peu, on va refaire un essai. »





« Goooooh ? »

Une nouvelle source de lumière s’assembla autour de lui et son corps tout entier prit des proportions plus larges. Au niveau 10, il faisait déjà 8 mètres.

« Bon, maintenant Dolsae, ça te dit un petit encas ? Nourris-toi de roche. »

« Goooooh… Gooooohuuuuu ! »

Dolsae entreprit alors d’avancer vers le précipice rocheux.

« Oups… Pourquoi il est parti en avant, y’en a juste là… »

Le Golem parvint de justesse à se rattraper et laissant s’effondrer une impressionnante quantité de terre, se tourna vers Woojin en tremblant. Son cœur tout entier semblait avoir été secoué par la critique de son maître.

Vivie vint alors le réconforter.

« T’es malheureux comme les pierres hein ? Pauvre Doulsounet… Mouh mouh, tiens, deux bisous ! »

Woojin fronçait les yeux en regardant la lumière se former à nouveau pour reconstituer le Golem.

« Qu’est-ce que vous foutez ? »

« Haha, les humains ils font souvent ça. » répondit Vivie.

« Encore un coup du Virus Martien hein… Bon, Dolsae, assimile le rocher juste là. »

La roche se mit à se dissiper tandis que le Golem semblait lui aussi s’effondrer sur lui-même. De son noyau commença à s’agréger de la roche, et Dolsae fut bientôt entièrement reconstitué. Il ne faisait plus que 4 mètres, mais sa force était incomparable à celle du Golem de Terre.

« Vas-y, relance un rocher. »

« GWOOOOH… »

Le rocher toucha le bord mais ne parvint à aller plus loin et la gravité aidant, alla bientôt s’exploser 300 mètres plus bas.

« Ça ne va pas suffire… Bon, il fallait que je prenne des niveaux de toute façon. » se dit Woojin.

Il aurait bien pu y ajouter davantage de points de compétences, mais rien ne garantissait qu’il atteigne ainsi sain et sauf l’autre bord. D’autre part, c’eût été pure perte. Dolsae allait prendre des niveaux de lui-même en accompagnant son Maître.

Or donc, dès le niveau 40, Woojin pourrait accéder en toute sécurité au Temple des Géants. Il y avait bien de quoi faire encore dans la forêt, mais il s’inquiétait du début de l’Invasion et essaya de calculer le temps qu’il lui restait.

Il devait être entre 19 et 20 heures lorsqu’il était entré dans le donjon et l’Invasion commencerait dès le lendemain à 14 heures. Il devait ainsi avoir entre 18 et 19 heures, soit au maximum 3 jours et 4 heures dans le donjon, pour trouver un moyen de récupérer la Pierre de Retour.

« On va rester sur trois jours… Il faut absolument que j’atteigne le niveau 40. »

Il n’était en effet pas question d’attendre trois jours pour traverser ce précipice. Dolsae, maintenant constitué de pierre, pourrait l’aider davantage face aux Ogres.

Son but plus clair, il se remit en marche dans la forêt.

 


 

« Sergent Kim ? »

« Oui soldat ? »

« Le… Le portail a disparu. »

« Qu’est-ce que c’est encore que ces conneries ? »

Le Sergent Kim, jusqu’alors allongé, se releva et sortit du campement de fortune pour jeter un œil en direction de la troisième sortie de la station Jookjung. Le portail face aux escaliers avait bel et bien disparu.

« Quand est-ce que ça s’est passé ? Putain… » déplora en effet le Sergent Kim.

« Y’a quelques minutes… Un homme y est entré, puis une femme, et il a disparu. » lui répondit le soldat.

« Chier. Monte la garde. »

« Oui chef… »

Le Sergent fit passer l’information, qui arriva bientôt jusqu’aux oreilles du Commandant de la cinquantième division. C’est son second qui lui annonça la nouvelle.

« Qui est entré ? » lui demanda alors Joonae Lee.

« Deux Éveillés, Woojin Kang et Yunhwee Lee. » lui répondit son second.

Le Commandant fronçait les sourcils. Il lui avait bien semblé que ces deux éléments s’étaient moqués des règles dès le départ.

« C’est la jeunesse qui essaie de sauver le monde… » pensa-t-il. Il ajouta :

« Les médias sont au courant ? »

« Non, pas encore, il n’y a que des soldats sur la position. Je crains toutefois que l’information ne fuite… »

En effet, le portail avait émis de la lumière avant de disparaître. Ce n’était qu’une question de temps avant que certaines interrogations ne se soulèvent sur l’événement.

« Et s’ils arrivaient à le prendre ? » lui demanda son second.

« Réussir un Assaut à deux ? J’en doute. » répondit Joonae Lee.

« On doit les considérer comme morts, alors… »

« Continuez à préparer les troupes. On attend l’Invasion demain comme prévu. »

« Compris, chef. »

Il sortit, tandis que le Commandant passa un coup de téléphone.

« C’est moi. »

« Monsieur le Commandant divisionnaire… Pourquoi cet appel si tardif ? »

« Yunhwee est entrée dans le portail. Ça faisait partie de votre plan, je suppose ? » lui demanda Joonae, en souriant secrètement.

Le silence de son interlocuteur en disait long. Aussi, il ajouta :

« Les journalistes vont se saisir de l’affaire, c’est certain. Que devons-nous faire ? »

« Je… Je vous rappelle. Je dois passer des coups de téléphone. »

« Compris. »

« Essayez de contenir la fuite au maximum, j’arrive dans quelques minutes. »

Joonae Lee raccrocha et ne put retenir son rire plus longtemps. Sahngho Lee n’était pour lui qu’un crétin qui avait pris la grosse tête en devenant président d’une guilde en dépit de son jeune âge. La situation avait de quoi faire rire… Il avait tout fait pour tourner la situation à son avantage, et sa sœur avait disparu. (NdT : Sahngho Lee, président de la guilde Hwarang, est le grand frère de Yunhwee Lee. Ils n’ont en revanche aucun lien de parenté avec Joonae Lee)

 


 

« Préparez mon hélicoptère. » dit Sahngho Lee d’une voix glaciale.

« Bien chef. »

Il en profita pour appeler le second de l’équipe Vermillon.

« Yeoboseyo président ! »

« Où est votre chef, bande de cons ? »

« Quoi ? Euh… Elle était sur la trace de Woojin Kang aux dernières nouvelles. »

« Fils de pute, qu’est-ce que tu veux que ça me foute ! Je vous ai dit de la surveiller ! » hurla Sahngho.

« Je ne comprends pas… » répondit hésitante la voix à l’autre bout du fil.

« Pauvre con. Yunhwee est entrée dans le portail ! »

« Je… »

« Ta gueule. Je vais sur place, découvre ce qu’il s’est passé. Magne-toi ! »

« Bien monsieur le président… »

Sahngho Lee raccrocha en s’efforçant de se contenir par de grandes inspirations.

Son téléphone sonna à nouveau. Il soupira en voyant le nom s’afficher, se demandant bien comment ce vieil homme pouvait être aussi renseigné.

« Yeoboseyo monsieur l’administrateur… »

« Yeoboseyo président Lee. Que s’est-il passé ? » lui demanda son supérieur au bout du fil.

« Ce n’est rien, juste un petit contre temps monsieur. » répondit Sahngho.

« Oh oui, juste un tout petit incident de rien du tout, qui pourrait bien coûter la vie à votre sœur. Vous essayez de jeter l’opprobre sur la guilde ?! »

« Non non, ce n’est pas ça… Je vous rappelle que j’ai moi aussi beaucoup investi pour Yunhwee. Toutefois, elle a pris sa propre décision. Elle ne représente plus la guilde Hwarang. »

« On en rediscutera demain si vous le voulez bien… » grommela l’administrateur.

« Ne vous inquiétez pas, l’Invasion aura bien lieu demain. »

« Bien. Je regrette, pour votre sœur. »

« Je vous présente mes excuses pour ce tracas. Bonne soirée monsieur. » conclut Sahngho Lee.

Il serra son téléphone très fort dans sa main.

« ESPÈCE DE SALE PUTAIN DE POMPE À MERDE ! » hurla-t-il d’un seul coup, les veines temporales gonflées.

Il allait exploser son téléphone à même le sol, mais un nouvel appel vint encore. Lequel, d’ailleurs, le fit exploser de rire.

« Putain mais ils me surveillent ou quoi ? » se demanda-t-il. Il décrocha.

« Yeoboseyo monsieur le député… »

« Vous me prenez pour un con, Lee ?! Qu’est-ce que Hwarang est en train de foutre ? Je croyais que vous aviez la situation en main ! »

« Absolument pas. L’Invasion aura lieu demain à 14 heures, comme prévu. »

« Il vaudrait mieux pour vous Lee, il vaudrait mieux. J’ai investi beaucoup d’argent dans cette opération, et sans les travaux, je n’en reverrai pas la couleur. Vous comprenez, Lee ? C’est de mon argent qu’il s’agit. Mon putain d’argent ! »

« Je vous assure que tout se déroule comme prévu. D’accord monsieur, je comprends. À demain. »

Sahngho Lee n’eut cette fois même plus la force de s’énerver. Il s’assit à même le sol et commença à rire de façon inquiétante.

« Yunhwee… Sale petite conne… T’aurais pu te contrôler… »

Quoiqu’il en était le directeur exécutif et appelé président à ce titre, Sahngho Lee n’était qu’un Éveillé de rang B. Le véritable visage de la guilde Hwarang était celui de sa sœur, Yunhwee Lee, Éveillée de rang A. Sans elle, c’était toute la guilde qui était en péril.

Il était habitué à ses accès de colère et à son impulsivité, qu’il avait jusqu’à présent bien réussi à contenir. Sauf cette fois fatidique…

« Tu aurais pu te foutre en l’air à un autre moment… Hahaha… »

Le rotor de l’hélicoptère se fit entendre et Sahngho Lee se leva en s’époussetant. Ce n’était pas la peine qui le saisissait, c’était la colère. Les liens familiaux s’étaient bien trop dégradés pour qu’il ne regrette autre chose que la perte d’un Éveillé rang A.

 


 

« Eh… Faut vraiment que j’aille pisser… »

Yunhwee Lee regarda alentour afin de trouver un point de faille dans cette prison macabre.

« Pauvre con… Il a osé frapper une femme. Une aussi jolie que moi en plus ! »

La colère se raviva d’un coup chez elle, et elle saisit ce qui ressemblait à un fémur avant de tirer de toutes ses forces dessus.

En tant qu’Éveillée de rang A, elle arriva sans la moindre peine à ses fins et explosa une partie de la structure.

« J’ai encore mal… Pourquoi ces connards m’ont dit que c’était un Mage ? »

Elle arracha un nouvel os et put cette fois sortir. La première chose qu’elle fit, après une grande inspiration, fut de ramasser son épée toujours plantée dans le sol. Elle jeta un œil dans toutes les directions et voyant qu’elle était seule, accomplit discrètement sa besogne.

Elle vit ainsi au sol des traces de pas.

« Il se prend pas pour de la merde ce sac à foutre… »

Elle avait derrière elle une carrière déjà illustre, mais elle n’avait jamais rencontré de Nécromancien. Il fallait dire qu’elle n’avait jamais tenté le moindre donjon avec qui que ce soit d’autre que son équipe. C’est alors qu’elle se rendit à l’évidence.

« … Il peut le faire. »

À repenser à l’assurance avec laquelle il était entré dans le donjon, elle était persuadée qu’il serait capable de terminer le donjon par lui-même. Elle eut un frisson en repensant à son regard.

« Pfff… Sale con… »

Sa fierté en avait pris un méchant coup. C’était la terreur qui l’avait poussée à abdiquer, mais il était parti.

« S’il veut vraiment me tuer, il n’a qu’à essayer ! »

Elle en était certaine, elle aussi pouvait bien terminer ce donjon. Sans l’ordre de Sahngho Lee, l’équipe Vermillon aurait d’ailleurs sûrement déjà réussi. En effet, ils en étaient sortis peu après être entrés sans trop essayer quoi que ce soit.

Qu’elle soit à même de tuer l’intégralité des monstres était moins sûr, mais elle se dit qu’elle pourrait bien au moins se saisir de la Pierre de Retour et fuir.

C’était, après tout, une épéiste de rang A. C’était Yunhwee Lee, la Chasseuse de l’Ombre.

« Je sortirai avant lui ! »

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 49
SSN Chapitre 51

8 Commentaires

  1. ULmadMS

    Merci pour le chapitre homme saucisson.

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. nickylaboum

    merci

    Répondre
  4. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Naos

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  6. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Riri

    Elle m’énerve cette fille.

    PS : Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com