SSN Chapitre 88

SSN Chapitre 87
SSN Chapitre 89

Et maintenant, sous vos yeux ébahis, le deuxième chapitre de la semaine ! On me signale à l’oreille que ça va bientôt être la fête d’un certain personnage... Oh, mais en parlant de fête, c’est aujourd’hui l’anniversaire de Wazouille ! Joyeux anniversaire Wazouille ♫

 

 

Chapitre 88 : Vers l’infini et l’au-delà 1/4

 

Il avait réussi. Désormais, Woojin n’était plus seul à combattre. Cependant, ses camarades ne suffisaient pas à lui faire oublier la menace qui pesait encore sur le monde.

On se serait volontiers représenté la période de paix qui suivrait la défaite de Trahnet, mais allait-il seulement daigner se montrer, ses 72 Chefs de Guerre défaits ?

La seule chose que garantissaient réellement ses Chevaliers Noirs, c’était un confort de chasse accru. Ils avaient l’autorité suffisante pour diriger ses Squelettes même en son absence, ce qui garantissait l’approche l’obtention du niveau 80.

Dès lors, il récupèrerait Jaenis, la Liche, qui pourrait à elle seule vider des donjons sans son assistance. Enfin, pour l’heure, il était surtout question de Ghazi Al Sid…

« Tiens, on dirait que la valeur de Contrôle nécessaire commence à baisser… » pensa-t-il en souriant.

Kiba et les autres devaient lui infliger un traitement de choc. La Chambre d’Invocation devait être particulièrement animée, ce qui le fit sourire.

Pendant ce temps, Sunggoo avait pratiquement terminé de tuer l’ensemble des monstres et Woojin en profita pour commencer à cuisiner, d’assez bonne humeur.

C’est alors que tandis qu’il s’affairait à la préparation d’un buffle, Vivie vint le rejoindre.

« Pfiou, y’a un de ces bordels dans la Chambre d’Invocation ! »

« Attends un peu que ça se calme, ça ne devrait pas tarder. » répondit Woojin.

« Tu veux rire ? Les Squelettes vont bientôt arriver, ça ne sera plus jamais calme. »

« Je suppose que tu as raison… »

Il en avait un peu oublié les ressorts, mais ces Chevaliers Noirs de retour à ses côtés, il n’aurait plus à perpétuellement invoquer de Squelettes comme de par le passé. Ils attendraient aux côtés de leurs chefs, dans la Chambre d’Invocation, comme toutes ses invocations.

Son rôle à lui serait de trouver de nouveaux soldats, et eux s’occuperaient de leur donner des ordres. Kiba, par exemple, prendrait bientôt en niveaux et pourrait ainsi en diriger encore davantage.

Le Roi Immortel serait bientôt de retour… Au détriment de la tranquillité de Vivie.

« Comment tu vas faire, du coup ? »

« C’est rien. Je vais rester dehors et chasser ! »

« Oh, ça a l’air d’aller mieux ? » lui demanda-t-il quelque peu soulagé.

« Qu’est-ce que ça peut faire ? La seule chose qui importe c’est que je devienne plus puissante pour pouvoir utiliser Cauchemar sur ce tocard… »

Son esprit combattif brûlait d’une nouvelle flamme chaque fois qu’elle pensait à Rashmok, ce qui amusa son Maître. Il aurait bien pu la contraindre à suivre ses ordres, mais ce n’était pas dans le tempérament de Kang Woojin.

« On va recommencer ton entraînement dès le prochain donjon, alors. »

« Ah, quand même ! »

Sunggoo arriva bientôt à leurs côtés, la Pierre de Retour en main. De toute évidence, il serait bientôt prêt à combattre seul dans des donjons 6 étoiles.

« Ça risque d’être encore un peu dangereux, pensa Woojin, il va falloir qu’Haesol vienne le soutenir un peu. »

Ils avaient déjà appris quantité de choses à ses côtés, d’autant plus qu’il ne lésinait pas en terme de Pierres de Renforcement, aussi leurs capacités dépassaient-elles déjà celles des Éveillés de rangs similaires.

Oui, le Roi Immortel serait bientôt de retour. Il avait pratiquement la moitié de son armée d’antan, mais il visait l’acquisition d’une autre armée. Celle des Éveillés, avec pour chef Haesol, et pour champion Sunggoo. Il fallait encore les former…

« Président, j’en ai terminé avec les Pierres de Sang. » lui transmit soudain par télépathie Che Haesol.

« Déjà ? » répondit-il de la même manière.

« Oui, j’ai tout ramassé. »

« Ah, bon. Viens nous rejoindre, alors. »

Leur vitesse de chasse était plus rapide que jamais depuis que Sunggoo s’en était mêlé. Ils s’attendaient toutefois, l’un comme l’autre, à devoir attendre Haesol un moment en laissant de nombreuses Pierres de Sang derrière eux. Or donc, la situation semblait bien différente…

« Tu as vu hyung-nim, je les ai tous tués ! » lança Sunggoo.

« Oui, j’ai vu. C’est bien. On mangera dès qu’Haesol sera arrivée. »

L’expression joviale de Sunggoo tourna tout à coup au dramatique lorsqu’il vit, derrière Haesol montée sur Jackson, une nuée de 14 Corbeaux Géants.

« Il reste des monstres ! »

« Non, attends. Elle a réussi à les dresser. » dit Woojin en l’arrêtant, alors qu’il s’apprêtait à les tuer.

« Ah, ils la suivent. » consentit Sunggoo.

Ces oiseaux avaient des becs aussi dangereux que des lames.

« Comment as-tu fait ? » lui demanda-t-il lorsqu’elle parvint à leur niveau.

« Je les ai dressés… »

Ils étaient tous de niveau 32, ce qui impressionna pour le moins Woojin. Lui et Sunggoo l’avaient assisté à dresser Jackson de sorte à la protéger, mais jamais ils n’auraient été soupçonner qu’elle puisse soumettre 14 monstres 3 étoiles d’elle-même.

D’autant plus qu’elle ne les avait pas soumis à proprement parler, mais bien rapprochés d’eux.

« C’est que, je leur ai joué un petit tour. » ajouta-t-elle.

« Soit… Du coup, comment as-tu fait pour terminer si rapidement ? »

« Ils m’ont aidée. »

« Hein, s’étonna-t-il tout à fait, c’est possible ça ?! »

« Oui, je peux communiquer avec eux, dans une certaine mesure. »

Elle avait appris d’elle-même des compétences cardinales chez un Dresseur, à savoir Psychomancie et Communion.

Woojin commença à réfléchir en se frottant le menton. Les Corbeaux Géants étaient connus pour apprécier tout particulièrement les tripes des animaux, utilisant leurs dangereux becs pour en percer le cuir.

Aussi, en tant qu’oiseaux, ils avaient l’habitude de ramener tous les objets brillants qu’ils trouvaient. Donc, Pierres de Sang comprises…

« Pas mal du tout. » dit-il en hochant de la tête.

Si les armées du Nécromancien ne ressentaient aucune peur au combat, ils étaient par contre assez inefficaces lorsqu’il était question de ramasser des objets.

Woojin aurait bien pu le leur ordonner, mais c’eut été une tâche pénible et fastidieuse, comme contrôler des marionnettes. Il valait mieux le faire soi-même.

« Montre-moi. »

« D’accord. »

Che Haesol ferma les yeux et commença à se concentrer. Soudain, les oiseaux perchés sur les quelques arbres encore intacts s’envolèrent avant de descendre en piqué sur les cadavres laissés par Sunggoo.

Après s’être nourris à grand bruit, ils revinrent et amassèrent les Pierres de Sang en un seul endroit.

« Attends, ils savent où elles sont, ou quoi ? Ils n’ont attaqué que ceux qui en avaient ! »

« Oui. J’arrive à les sentir. »

« Hein ? »

« Pour transmettre quelque chose par Télépathie, il me faut sonder les énergies autour de moi. C’est comme ça que j’ai réussi à en percevoir la présence. »

Qu’on l’appelle mana ou énergie, les monstres, les hommes aussi bien que les objets émettaient tous un signal distinct. Les monstres avaient eux une énergie mauvaise, menaçante, qui dans les Pierres de Sang était mélangée à du mana.

Haesol avait dû le comprendre d’elle-même, instinctivement. Quoiqu’à bien y réfléchir, ce devait davantage être un effet secondaire de l’apprentissage de la Télépathie, qui avait accentué ses sens.

« Oh… »

Il se doutait bien qu’elle progresserait rapidement, mais certainement pas aussi vite. Elle avait un véritable don.

Il se tourna alors vers Sunggoo, en se disant qu’il savait parfaitement éviter les coups.

Puis vers Haesol, se faisant cette fois la remarque qu’elle pouvait automatiquement ramasser tous les objets.

Woojin eut un sourire. Ce n’étaient pas des Éveillés quelconques qu’il avait recrutés. C’était la technique de chasse parfaite et indépendante.

 


 

« Bien joué, président ! » dit Woo Soonghoon, en lui tendant une tasse de thé vert.

« Combien il nous reste de temps ? » demanda directement Woojin.

« Vous avez été tellement vite qu’il reste une heure et douze minutes. »

« Bien. Appelle la DND et demande-leur de nous envoyer un officier. »

« Je m’en occupe tout de suite ! »

Soonghoon n’eut même pas besoin d’explication, comprenant bien l’objet de la requête : les monstres derrière la Dresseuse Che Haesol.

Ce n’était pas la première, ni certainement la dernière à pouvoir accomplir un tel exploit. Or donc, les monstres qu’ils entraînaient devaient être inscrits dans le registre de la Direction Nationale des Donjons et ne pouvaient se déplacer librement hors de certaines zones bien définies.

« Bon, on va y retourner alors. Merci pour le thé, Soonghoon. »

« Bien, hyung-nim ! »

« Oui, président. »

Même en prenant en compte la manière dont le temps passait sur Alphène, quatre heures pour finir un donjon 5 étoiles était un temps très court. Cependant, Woojin était certain de réussir…

 


 

Lorsqu’ils sortirent, après avoir réussi, un chauffeur professionnel et spécialement engagé pour ce motif vint les rejoindre. Hong Sunggoo et Kang Woojin s’installèrent à l’arrière du minivan, et l’assistant en chef Woo Soonghoon à l’avant.

Haesol, quant à elle, les suivait dans un semi-remorque qui contenait sa petite ménagerie.

« Eh… C’est dommage, commença Woojin, j’aurais bien aimé qu’elle en attrape davantage. »

« Héhé, c’est quand même pas mal, hyung-nim. Elle en a attrapé une vingtaine. On n’aura plus à s’inquiéter des Pierres de Sang. »

Tout comme le Contrôle des Nécromanciens, la Proximité des Dresseurs avait-elle aussi ses limites. Elle l’avait déjà atteinte entre le Tigre à Dents de Sabre Jackson et ses 20 Corbeaux Géants.

« Il va falloir qu’elle travaille dur, maintenant. »

« Je ne m’inquiète pas trop pour ça, haha. »

Lorsque Woojin était arrivé sur Alphène, il était resté bloqué pendant près de deux ans au rang F. Sa subordonnée était elle déjà de niveau 31, soit au rang D, après seulement trois donjons.

L’idée le fit un peu soupirer, même si au final, c’était encore loin d’être parfait. Il faudrait corriger ses attributs à l’aide de Pierres de Renforcement, car elle était encore bien néophyte.

« Oh, Soonghoon, tu penses que Minchan est libre, là ? »

« Non, il doit sûrement être très occupé, président. »

« Je vois. Tu connais le numéro de la guilde Titan ? »

« Je m’en occupe, dit Soonghoon avant d’appeler au bureau et de donner le téléphone à Woojin : c’est le vice-président Jung. »

« Qu’est-ce qu’il y a, Minchan ? J’ai juste besoin de leur numéro. »

« Pour quoi faire ? »

« J’ai quelque chose à leur demander. »

« Je leur demanderai. Dites-moi, je reviendrai vers vous dès que j’aurai leur réponse. »

« Non, je sais que tu es très occupé. Donne-moi leur numéro, ce n’est rien de très important. »

« En êtes-vous bien certain, président ? »

« Oh, tu commences à me fatiguer là. » dit Woojin en laissant s’exprimer un léger râle.

« Bien… Pardonnez-moi, président. Je vous l’envoie tout de suite. »

« Tu vois quand tu veux. Travaille bien, on arrive bientôt au bureau, donc on n’a qu’à manger tous ensemble. Je veux un jajangmyeon. »

« La même chose pour moi ! » ajouta Sunggoo.

« Et pour moi, un jjamppong ! » fit à son tour Soonghoon.

« Haha. Tu les as entendus, Minchan ? Deux jajangmyeon et un jjamppong. Appelle Haesol pour savoir ce qu’elle veut. »

« Compris… Yeoboseyo ? Président ? »

Woojin avait déjà raccroché et rendit son téléphone à Soonghoon avant de se saisir du sien, ayant reçu le message de Minchan. Il appela aussitôt.

« Mais, on n’a pas de traducteur ? Vous savez parler anglais, monsieur Woo ? » s’étonna Sunggoo.

« Non, malheureusement… »

Le chauffeur non plus, d’ailleurs. Woojin s’en amusa quand il entendit enfin la voix.

« Secrétariat de la guilde Titan, bonjour ? »

« Bonjour, Kang Woojin de la guilde Alandal. »

« Je transmets immédiatement votre appel au président. Bonne journée. »

Ses deux comparses étaient un peu étonnés. Il savait parler anglais, maintenant…

« Ah, président Kang, qu’est-ce que je peux faire pour vous ? »

« Vous vous souvenez de la tête que j’ai sorti lors de la réunion ? »

« Ghazi Al Sid, comment oublier… »

« Ah, vous connaissez donc son nom maintenant. Vous avez des informations sur lui ? »

« Pas vraiment… C’était un assassin assez connu mais il n’était relié à aucune organisation spécifique. Par le passé, il a un peu travaillé avec les djihadistes en Afghanistan, puis il a travaillé pour Saddam Hussein en Irak. Ce qu’on essaie surtout de savoir, c’est qui est derrière le… »

L’interrompant, Kang Woojin poursuivit : « Je sais qui était derrière cette attaque. »

« Vraiment ? » s’étonna Deacon.

Bien sûr, qu’il le savait. Ghazi Al Sid lui-même lui avait tout appris. La seule chose qu’il souhaitait, c’était un léger soutien de la guilde Titan.

« Ça vous intéresse, d’aller choper un commanditaire terroriste ? » lui demanda alors Woojin.

L’heure de la revanche avait sonné.

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN Chapitre 87
SSN Chapitre 89

8 Commentaires

  1. Xander

    Merci pour le chap!!!
    vivement la suite ça devient TRÈS intéressant 😉

    Répondre
  2. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. wilouc

    Merci pour le chapitre et joyeux anniversaire à waz

    Répondre
  4. nickylaboum

    merci et happy birthday a wazouille

    Répondre
  5. Hannibal_LelecteurHannibal_Lelecteur

    Merci pour le chapitre et bonne anniv a Wazouiille

    Répondre
  6. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Tokaï

    Happy Birthday WAZOUILLE !!!
    Et merci pour le boulot !

    Répondre
  8. NaosNaos

    merci pour le chap ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com