WDQK Chapitre 27

WDQK Chapitre 26
WDQK Chapitre 28

Nouvelle semaine, nouveau chapitre 😉
Bonne lecture à vous o/

 

 

WDQK Chapitre 27 : La Bibliothèque des Arts Martiaux

 

Rentrant dans sa chambre, Lin Dong verrouilla aussitôt sa porte avant de s’appuyer contre elle en soupirant de soulagement. Il se ressaisit rapidement et marcha vers son bureau où il ouvrit la boîte ornementée.  

Lorsqu’il l’ouvrit, il y trouva, posées sur de la soie rouge, deux tiges d’élixirs d’un rouge sang si vif qu’elles paraissaient enflammées. Entre-temps, un arôme captivant se répandit dans la pièce.

“De l’Herbe Sang Ardent1)火血芝 : Zoysia pungens ou comme on l’appelle chez nous : herbe :D.”

Une joie immense apparut sur son visage tandis qu’il regardait ces deux brins d’herbe. Après tout, il savait à quel point ces élixirs étaient chers.

Il haleta : “Ces deux brins d’Herbe Sang Ardent ont dû valoir plus de mille taëls d’argent2)monnaie d’argent de compte lors de la Dynastie Qing, une monnaie ancienne un peu comme le Sou chez nous quoi ^^…” Il n’avait jamais vu une telle somme auparavant.

Se frottant les mains, le jeune homme sortit le Talisman de Pierre de la poche où il le garde contre sa poitrine et l’approcha doucement vers une des tiges.

Le brin d’herbe fut rapidement drainé de tout le Qi Ling qu’il contenait au contact de l’abraxas.

Peu après, trois pilules rouge feu churent de l’amulette et furent immédiatement ramassées par Lin Dong.

Une sensation tiède emplit sa paume à leur contact. Le sourire du jeune praticien s’élargit lorsqu’il réalisa que la puissance de l’Herbe Sang Ardent était bien supérieure à celle du Fruit Cristallin Vermillion qu’il avait découvert par chance.

Après cette généreuse récolte, il procéda de même avec le second brin pour se retrouver finalement avec un total de six pilules rouge feu raffinées par l’abraxas.

Le jeune homme hocha la tête avec satisfaction en embouteillant les six pilules. S’asseyant sur son lit, il sortit deux autres bouteilles cachées dans son oreiller. (NdT ça doit pas être confortable ça :x) Dans la première, se trouvaient les deux pilules rouges raffinées à partir du Fruit Cristallin Vermillion ; dans le seconde, il y avait dix Perles Yin blanches. Elle furent obtenues pendant sa période d’entraînement en utilisant l’abraxas pour contrer et dompter le Froid Glacial du corps de Qing Tan.

Selon son père, elles étaient très précieuses du fait de L’Énergie Yin contenue en elles, qui était cruciale pour tout praticien du Yuan Terrestre. Du coup, il les gardait précieusement pour son propre bénéfice lorsqu’il aurait atteint ce niveau.

Tenant avec douceur la bouteille des pilules rouges, il la versa doucement pour en faire sortir une. Avec une pointe de regret, il la goba presque immédiatement. Ces réticences, causées par le fait qu’il en connaissait la vraie valeur, furent vite éclipsées par les bénéfices qu’elle apporterait pour sa propre culture à laquelle il donna une priorité absolue.  

Les effets de la pilule entrant dans son corps, Lin Dong put ressentir un pur flux d’effet médicinal parcourir tout son corps comme dans une explosion.

Son corps devint comme un esprit affamé3)cf les esprits affamés du bouddhisme lorsque ces effets médicinaux furent relâchés : ses organes internes et ses muscles dévorèrent tout avec ferveur.

Tandis que son corps se repaissait, sa Graine de pouvoir Yuan dans ses méridiens relâcha également une force de succion et crût peu à peu en absorbant une partie des ces effets.

Tout cela dura près de dix minutes avant que le potentiel médicinal ne s’affaiblisse. Trente minutes plus tard, le jeune praticien ouvrit enfin lentement les yeux.

“Quelle puissance médicinale…”

Il put ressentir l’énergie vigoureuse qui affluait à travers ses méridiens et la croissance de sa Graine. Une excitation incontrôlable apparut dans ses yeux.

C’était la première fois qu’il consommait une pilule raffinée à partir d’un élixir 3e rang, et ses effets dépassaient ses prévisions.

En général, la plupart des élixirs amélioraient le corps de celui qui les consommaient, mais pour des raisons diverses, ils avaient aussi des effets secondaires. (NdT Ouais, je crois savoir pourquoi… c’est complètement pété !!!) Cependant, la pilule que Lin Dong venait d’avaler n’en avait aucun. C’était comme si l’abraxas avait épuré toutes les impuretés pendant le raffinement. (NdT okay, là c’est plus de la triche à ce niveau x.x)

De fait, il était capable de complètement absorber les effets bénéfiques des élixirs qu’il mangeait.

Cependant, les effets d’une de ces pilules surpassaient largement l’élixir dont elle était issue.

Avec aucune perte lors de l’absorption, les bénéfices d’une de ces pilules équivalaient à plusieurs élixirs d’un même rang.

Il ne put cacher son excitation : “Ma Graine de Pouvoir Yuan se développe. À ce rythme, j’atteindrai la 8e Couche d’ici peu.”

Lorsqu’il avait entendu que son père et sa Famille avaient placé en lui de grands espoirs pour la “chasse”, ça aurait été mentir que de dire qu’il n’avait ressenti aucune pression. Il savait que les Familles Lei et Xie avaient l’avantage pour les ressources de culture. Par ailleurs, il avait eu vent de plusieurs bons membres de la jeune générations de ces familles. Il allait donc devoir travailler encore plus dur pour arriver à leur hauteur.

Faisant partie de la Famille Lin, il devait penser sur le long terme. S’il parvenait à obtenir un bon résultat lors de la “chasse”, cela appuierait la réputation sa famille et lui permettrait d’améliorer sa position, lui permettant ainsi de faire jeu égal avec les grandes Familles à l’instar du Dojo de l’Épée Furieuse.

Il se murmura à lui-même : “Je maîtrise déjà parfaitement le Poing Pénétrant et la Paume des Huit Désolations. Demain, j’irai jeter un œil à la Bibliothèque des Arts Martiaux de la Famille pour voir si je peux y trouver de quoi améliorer mon potentiel offensif.” Après tout, il ne devait pas négliger le fait d’avoir l’ombre luisante pour maître, ce qui lui permettait d’atteindre la quintessence de n’importe quel art martial.

Ayant pris sa décision, il rangea les bouteilles d’élixirs avec précaution et tomba dans un sommeil profond. Ses combats intenses du jour l’avaient complètement épuisé.

 

Le jour suivant, après avoir fini son entraînement quotidien, il se précipita vers les quartiers de la Famille Lin. Sur la route, de nombreux visages inconnus le saluèrent à son passage. Leur attitude trop amicale le mit mal à l’aise, aussi il les rejeta au passage et poursuivit sa route.

La Bibliothèque de la Famille se situait dans l’arrière-cour et était considérée comme un lieu important. Personne n’était autorisé à y entrer sans autorisation.

Quelques gardes se tenaient devant l’édifice. Cependant, il le reconnurent et l’accueillirent avec gentillesse avant de l’escorter jusqu’à l’entrée.

En entrant dans la Bibliothèque, une odeur de vieux livre l’assaillit immédiatement. Observant les lieux, il se rendit compte que l’édifice était vraiment très grand. À l’intérieur, des rangées d’étagères rouges étaient remplies de rouleaux d’arts martiaux.

C’était la première fois qu’il voyait une telle diversité de manuels. Instantanément, une flamme s’alluma dans son cœur (NdT pas de feu dans une bibliothèque !!! uups, réflexe ^^’) : il savait que la Famille Lin avait dû dépenser d’énormes sommes pour constituer une si vaste collection.

Tandis qu’il se promenait tranquillement dans la bibliothèque, des manuels brillants se reflétaient dans ses yeux à chacun de ces pas.

Art Martial de rang 1, le Poing Glissement de Terrain4)山崩拳.

Art Martial de rang 1, la Technique de la Jambe Tourbillonnante5)旋风腿法.

Art Martial de rang 2, la Paume Errante6)游身掌.

Le jeune homme était ébloui par ce que ses yeux voyaient. Tous ces différents livres (NdT oui, y’a une différence entre livre et rouleau en chinois, mais que à l’oral, et vu que ça se répète beaucoup…. ben je diversifie :D) devant lui… Même s’ils n’étaient pour le moment de bas rangs. Il n’avait pas encore découvert un seul manuel de rang 3.

Au moment où il s’en rendit compte et fronça ses sourcils, une douce voix lui parvint de derrière lui : “Tous les rouleaux d’Arts Martiaux de rang 3 se trouvent au fond. Tu n’en trouveras aucun ici…” À ces mots, il se retourna pour voir Lin Xia qui était appuyée sur une étagère avec les bras croisés sur sa poitrine, le regardant avec un sourire. (NdT ça y est, début du fanservice)

“Oh ! T’es là aussi grand cousine.” lui répondit-il en lui renvoyant son sourire en la voyant.

“Il semblerait que tu n’ais plus à te cacher, petit cousin…” lui dit-elle en s’approchant avec un petit sourire entendu.

Pour toute réponse, il ne put que répondre par un rire forcé.

“Allez viens, laisse-moi t’emmener là où se trouvent les manuels de 3e rang. Toutefois, grand-père a déjà dit qu’il n’était pas sage de vouloir s’entraîner à des arts martiaux de rang 3 et plus avant d’avoir atteint le niveau Yuan Terrestre.” dit-elle de façon moqueuse en le bousculant légèrement. Sa silhouette mince et élégante semblait particulièrement séduisante.

Il reposa le livre d’un art martial de rang 2 qu’il avait en main et la suivit avec un léger gloussement.

Après quelques minutes , ils arrivèrent dans une zone avec moins d’étagères. (NdT Minutes ? o.o mais elle fait combien de kilomètres ta bibli ???) Lin Xia s’arrêta enfin devant une étagère cachée tout au fond de l’édifice et dit : “Voici tous les manuels d’art martiaux de rang 3 que possède notre Famille.”

Le jeune homme inclina sa tête avec curiosité pour ne voir que dix vieux rouleaux jaunis par le temps sur l’étagère. Devant chacun d’entre être se trouvait un écriteau les détaillant.

“Art Martial de rang 3, la Main de Velour qui Renvoie l’Air7)回风绵手.”

“Art Martial de rang 3, la Griffe Indétectable8)无痕爪 : littéralement : ‘qui ne laisse aucune cicatrice’.”

“…”

Les yeux du jeune praticien s’illuminèrent à la vue de ces dix écriteaux. Rien qu’avec leurs noms, il pouvait déterminer que ces techniques étaient plus puissantes.

“Tu ne penses quand même pas à apprendre un art martial de 3e rang ?” déclara d’un air grincheux sa cousine, qui se tenait à côté de lui, en voyant son expression qu’il ne pouvait cacher.

Lin Dong gloussa en prenant l’un des manuels. Cependant, son regard se tourna vers le coin de l’étagère lorsqu’il y vit, à l’écart des autres, un rouleau de couleur noire.

“Qu’est-ce que c’est ?”

Lin Dong s’avança avec un regard perplexe, les yeux rivés sur le l’écriteau correspondant.

Art Martial de rang 3, le Sceau de la Porte Merveilleuse9)奇门印, incomplet.

 

Angel-vieur

Simple étudiant en histoire venu mettre son grain de sel dans le monde du LN ^^
N'hésitez pas à venir nous rendre visite à la KumaStudio où je check ^^

Les derniers articles par Angel-vieur (tout voir)

WDQK Chapitre 26
WDQK Chapitre 28

References   [ + ]

1. 火血芝 : Zoysia pungens ou comme on l’appelle chez nous : herbe :D
2. monnaie d’argent de compte lors de la Dynastie Qing, une monnaie ancienne un peu comme le Sou chez nous quoi ^^
3. cf les esprits affamés du bouddhisme
4. 山崩拳
5. 旋风腿法
6. 游身掌
7. 回风绵手
8. 无痕爪 : littéralement : ‘qui ne laisse aucune cicatrice’
9. 奇门印

4 Commentaires

  1. Riri

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  2. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: Content is protected !!