ICDS — Chapitre 251

ICDS — Chapitre 250

Et voici un petit chapitre du dimanche, comme il faut, avec un bon cliffhanger, de l’humour, du bourrinisme. Enfin bref, tout ce qu’il faut pour que les cultistes de Shin soient heureux =p

Sur ce, je vous dit à samedi prochain, sauf don exceptionnel, pour la suite 😉

 

Chapitre 251 : Au‐Dessus des Terres Gelées

 

Le Loup Squelette géant avait réellement l’air d’une fusion entre le Loup Géant et le Wendigo. Il émettait une énergie de froid importante, il était énorme et il pouvait délivrer une puissance terrifiante. Cependant, peu importait à quel point il était puissant, du moment que ça restait dans mes attentes, il n’était pas une menace pour moi.

[Kuaaaaa !]

Il était aussi incroyablement rapide. Et pourtant, j’étais plus rapide. Son énergie de froid était puissante, mais plus faible que celle de Ruyue. Il pouvait agrandir sa tête ou ses pattes avant, mais je ne l’autorisais pas à m’atteindre une seule fois. Par rapport au Roi Hermite qui pouvait complètement effacer sa présence, celle de ce caniche osseux était trop grosse.

Lorsqu’il élargissait une partie de son corps, l’énergie rassemblée dans cette zone devenait trop importante pour que je ne la remarque pas. La seule façon que je pourrais avoir de finir touché serait de me laisser frapper sans bouger. Je n’arrivais même pas à comprendre comment j’avais fait pour passer des années sans remarquer ce genre de choses.

« Désolé Médor, Papa à d’autres trucs à faire aujourd’hui ! Je n’ai pas le temps de jouer avec toi ! Suzerain ! »

Comme je n’avais pas prévu de combattre après ça, j’avais utilisé Suzerain sans hésitation. C’était impossible que le Maître d’Étage du 25ème étage de l’Au-Delà puisse résister à une puissance capable de réduire à néant un ennemi de monde. A l’instant où il avait vu mon énergie, Enigma, jaillir de mon corps, le Loup Squelette avait hurlé à la lune.

[Kuoooooo !]

[Le Loup Squelette Gelé lance Hurlement d’Effondrement. Tout ce qui a une forme commence à s’effondrer. Tout ce qui s’effondre se transformera en glace infusée avec le mana du Loup Squelette Gelé et vous attaquera !]

Je vois, c’était donc la raison pour laquelle la salle était si grande !’ Après avoir entendu le rapport de la dame des messages, j’avais rapidement invoqué Sharana avant de l’infuser en moi pour m’envoler. Le sol sous mes pieds avait commencé à s’effondrer alors que le pic de la montagne avait commencé à baisser dans un éboulement incroyable. Ensuite, via le contrôle exercé par mon adversaire, tous les morceaux de sols effondrés s’étaient précipités vers moi. Après avoir utilisé son Rugissement d’Effondrement, le gros loup avait commencé à geler des parties de l’air pour s’en servir de tremplin afin de me rattraper dans le ciel.

En voyant tout cela converger vers moi avec l’intention de me tuer, j’avais souri férocement. C’était comme regarder une version plus grande de Briseur de Gaia ! Avec mes stats actuelles, même si je ne pouvais pas révéler le même niveau de puissance, je serais probablement capable de réaliser au moins la moitié de ce que le boss venait de faire.

Et bien que suite à son rugissement il ne reste pas grand‐chose pour que je puisse essayer réellement, lorsque je serais de retour en Antarctique, il y aurait suffisamment de terre et de glace pour que je puisse m’amuser un peu.

« Ruyue, je te laisse la défense ! Peika, déchaîne toute ta puissance ! »

[Oui !]

[On va montrer la puissance du Maître à ce clebs !]

Ruyue s’était élevée plus haut dans les airs pour bloquer le chemin des morceaux de sol gelés. Après avoir ponctionné près de 20% de mon mana, elle les avait enfermés dans sa propre glace pour les récupérer sous son contrôle.

Remarquant que je n’étais plus menacé par ces attaques, j’avais accéléré en un instant en pointant ma lance couverte d’éclairs dorés vers le Loup Squelette Gelé. Les éclairs de Peika étaient renforcés par ma puissance de Dieu de la Foudre, et le tout mélangé avec mon Coup Héroïque s’était transformé en une couleur platine intense. Même après avoir concentré toute cette puissance en un seul point, des arcs électriques s’échappaient encore de la pointe de temps à autre. Bien que ça soit un peu embarrassant de le dire soi‐même, cette scène était vraiment digne du Dieu de la Foudre.

« Tu n’es pas assez fort ! Tu ne représentes qu’une pierre sur mon chemin, mon ascension au sommet du donjon ! »

[Et moi je te rends ça ! Bouffe ça !]

Au même moment où ma lance avait quitté mes mains, Ruyue avait aussi crié, avec une phrase un peu trop proche à mon goût de mes propres mots, tout en lançant tous les morceaux de glace qu’elle contrôlait vers notre adversaire. Ce dernier n’avait pu que hurler alors qu’il ramassait tous les coups en un court instant. Son hurlement avait rapidement changé de tonalité, passant à un cri d’agonie.

[Vous avez fini le 25ème étage de l’Au-Delà. Vous avez obtenu les qualifications pour entrer dans le 76ème étage du Premier Donjon.]

[Vos HP et MP maximum augmentent de 2%. Vous obtenez 5 points de stats bonus.]

[De l’Expérience a été ajoutée aux sorts que vous avez utilisés fréquemment dans cet étage.]

[Vous avez vaincu le cinquième Maître d’Étage, le Loup Squelette Gelé ! Vous obtenez le titre de Tueur du Loup Squelette Gelé. Toutes vos stats augmentent de 1.]

[Choisissez votre récompense.]

[1. Anneau d’Effondrement.]

[Il était faible !]

« Même les Maîtres d’Étage ne sont rien pour toi, Ruyue. Incroyable. »

[Hehehehe.]

Bien qu’il soit plus faible que le Dragon Zombie, sa capacité à tout faire s’effondrer pour contrôler les débris était vraiment terrifiante. Si je n’avais pas eu mes élémentaires, j’aurais pu être dans le pétrin.

Mais même comme ça, réussir à arrêter et manipuler ces énormes rochers… Est‐ce que le terrain avait boosté les capacités de Ruyue ? En tout cas, comme je savais qu’elle avait eu la plus grosse contribution, je n’avais pas tari de louanges à son égard, tout en lui grattouillant la tête, derrière les oreilles. Puis, j’avais lu les messages que j’avais juste reçu.

Dans un sens, c’était logique que je ne sois pas le premier à le tuer seul, mais je restais quand même surpris. Cela voulait dire que quelqu’un d’autre avait atteint le 25ème étage de l’Au-Delà.

Les anciens avant moi, jusqu’à quel étage étaient‐ils montés ? Et qu’en était‐il du Premier Donjon ? Et qu’en était‐il aussi de l’homme dans la Zone Résidentielle de l’Au-Delà ? Bien que j’ai beaucoup de questions, je les avais mises de côté pour le moment. Je savais que je finirais par le savoir lorsque le temps viendrait.

Ensuite, j’avais regardé les effets de l’Anneau d’Effondrement, et ses effets m’avaient bluffé. Tout comme l’Anneau d’Écho me permettait d’amplifier les sorts de Rugissement, l’Anneau d’Effondrement avait l’effet effroyable de doubler la portée de tous les sorts qui réduisaient en miette l’environnement.

J’avais immédiatement pensé à la magie de tremblement de terre que les magiciens utilisaient, mais ce que j’avais, c’était Briseur de Gaia. Je voulais absolument le tester le plus vite possible, mais la montagne enneigée, qui au passage avait été ravagée par le Loup Squelette Gelé, n’était pas un endroit dans lequel je pouvais rester à loisir. Lorsque j’étais sorti, j’avais vu une cliente inattendue à la Boutique d’Étage.

« Oh tiens, ça ne serait pas Monsieur le Héros à la Double Crise ? »

« Gek. »

« Attends, c’était quoi ce son de grenouille qui vient de se faire écraser par un talon aiguille ? » (NdT : spécifique, n’est-ce pas?)

« Oh, Shin. Ça a été rapide. »

La personne qui parlait à Loretta n’était autre qu’Eleine, le maître de guilde de Vallée Perdue. Comme la dernière fois que j’avais parlé avec elle, le sujet n’avait pas été particulièrement joyeux, cela m’avait fait bizarre de voir sa tête. J’avais regardé Loretta silencieusement, lui demandant avec mon langage corporel ce qu’elle faisait là.

« Ah, elle m’a dit qu’elle devait me parler boulot. Je ne savais pas quand tu reviendrais donc je ne pouvais pas quitter la boutique d’Étage. »

« Tu devrais faire les choses de façon plus modérées, Loretta. Si tu tombes trop profondément, tu ne sais pas comment tu pourras remonter. »

« Toi aussi, tu devrais savoir quand t’arrêter avant de tomber trop profondément, Eleine. » Avait répondu Loretta avec une étincelle dangereuse dans le regard.

Eleine s’était mise à bouder silencieusement suite à ça. Avec un sourire tordu, je leur avais fait un signe de la main en commençant à partir lorsque Loretta m’avait stoppé.

« On aura vite terminé. Reste un peu pour jouer avec moi, s’il te plaît. »

« Si un maître de guilde administrative fait tout ce chemin pour discuter avec toi, c’est que ce n’est pas un problème simple. Je reviendrais plus tard pour jouer avec toi. »

Eleine avait hoché la tête sérieusement tout en restant silencieuse. Loretta l’avait regardée avec un regard meurtrier, mais au final, elle avait soupiré en se résignant, sortant une hache de… ‘Hey mais attend, c’est pas un signe de résignation ça !’

Eleine, qui n’avait pas remarqué la hache de Loretta, m’avait soudain regardé avec des yeux pleins d’étoiles. Lorsque je m’étais demandé quelle était la cause de ce comportement, elle avait dit quelque chose d’assez inattendu.

« Héros, j’ai entendu dire que tu as déjà vaincu deux ennemis de monde ! Dans ce cas, tu pourrais aussi t’occuper de notre problème, non ? »

Avait que je puisse répondre, Loretta avait bien agrippé sa hache avant de parler.

« Eleine… Arrête tes conneries. »

« N’est-ce pas naturel de donner des quêtes aux Explorateurs qualifiés ? C’est le travail des membres de guildes administratives. »

« Mais il est déjà super occupé ! Si tu continues à embêter Shin, je te le ferai regretter ! »

Même après avoir entendu la menace de Loretta, Eleine avait continué à me regarder avec beaucoup d’intérêt. J’avais secoué la tête avec un sourire amer.

« Désolé, mais je ne peux pas pour le moment. Il y a beaucoup de chose que je dois faire sur Terre. »

« Vraiment ? Nous avons encore un peu de temps, donc contacte moi lorsque tu en auras fini avec… Hiiik ! »

La hache de Loretta, qui avait fracassé le sol du donjon à quelques centimètres des pieds d’Eleine, n’avait pas pu totalement étouffer le cri de souris de cette dernière.

« L‐Loretta, tu veux vraiment la jouer comme ça ?! »

« Shin, je suis désolé mais nous allons devoir reporter notre séance de jeu. J’ai quelque chose que je dois faire en urgence. »

« Uh, hm… Okay. Essaye d’éviter les meurtres, Loretta. »

Suite à mon conseil, elle m’avait répondu avec un ton léger, comme si elle était sur le point d’attraper un moustique.

« J’y penserai. »

« Hey, Héros ! Tu t’enfuis ! Je me vengerai ! »

« Loretta, cela m’importe peu que tu deviennes une criminelle. Juste pour dire. »

« Oui, Shin ! Message reçu ! »

« Héros, comment oses‐tu ?! C’est du meurtre par association ! Un crime ! Hey ! »

Après quoi, j’avais réussi à échapper à Loretta et Eleine.

« Etrange. Vraiment étrange. »

Licorice avait eu l’air mal à l’aise pendant tout le temps où nous avions exploré l’Antarctique.

« Je me suis amusé avec mon Cher Mari, mais étrangement, je n’en ai pas l’impression. Pourquoi ? »

« Je suis sûr que c’est ton imagination. Peut‐être que tu changeras d’avis une fois que nous aurons fini de nettoyer un donjon. »

« Non, ça doit être parce que ce n’était pas suffisant. Dans ce cas, je vais devoir passer encore plus de temps avec toi, mon Cher Mari. »

[Arrête de dire n’importe quoi et regarde en face de toi, chauve‐souris.]

« Eek, cette cervelle d’oiseau… ! »

Licorice avait regardé Lotte en serrant les dents, mais cette dernière avait raison. Même si nous pouvions voyager rapidement sur le dos de Lotte, ce n’était pas facile de trouver les Donjons Evènementiels sur ce continent énorme. Licorice, qui recevait en direct les rapports d’exploration des succubes, devait se concentrer pour que l’on finisse l’exploration rapidement.

« Même mon Cher Mari… J’ai l’impression de n’être qu’une carte… »

« Fais de ton mieux encore un petit peu, Licorice. Lorsque nous aurons fini, je te récompenserai. »

« Si c’est ce que tu dis… » Avait‐elle dit, se plaignant encore un peu avant de fermer les yeux pour scruter la base de donnée dans sa tête. Elle avait ensuite demandé à Lotte de tourner à droite et de voler tout droit.

Lorsque nous étions arrivés à un certain point, elle avait fait face à un énorme glacier et avait penché la tête. Puis elle avait fermé les yeux à nouveau avant de les rouvrir.

« Cher Mari. »

« Hm ? »

La phrase qu’elle avait alors prononcée m’avait surpris énormément.

« Le donjon qui était là. Je crois qu’il a déjà été nettoyé. »

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS — Chapitre 250

14 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. DarkspoartDarkspoart

    merci pour le chap

    Répondre
  4. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Un nouveau manieur de talent surpuissant ?

    Répondre
  5. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. PoloZore

    merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  7. Gunts92Gunts92

    Je crois plutôt que la donneuse de pouvoir a fait des siennes…

    Répondre
  8. Psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  9. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  13. Hinomura kid

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  14. Kikuchin

    Merci pour le chapitre !
    J’ai juste une petite question, est‐ce que quelqu’un aurait un site pour la version anglaise ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com