ICDS - Chapitre 25

ICDS - Chapitre 24
ICDS - Chapitre 26

Bonjour à tous !

Vous pouvez remercier Pierre, Samantha et Wilfried pour leurs dons qui vous ont offert ce chapitre bonus =p (En espérant que vous apprécierez)

 

 

Chapitre 25 : Je Peux Entendre Ta Voix (2) (bonus)

 

Le Sombre Skaven était fondamentalement différent de la Banshee ou même d’Orc Lord. Orc Lord n’avait que de la force brute pour lui et la Banshee avait une faiblesse évidente. Par contre, le Sombre Skaven était féroce, avait une grande puissance d’attaque et de puissants sorts. Ses minions étaient aussi à ne pas prendre à la légère.

J’avais dirigé un groupe de dix personnes pour affronter le Rat. Nous avions réussi, mais trois d’entre nous étaient morts.

« Merci ! Merci à toi Ô Prince Couronné ! Nous pouvons enfin affronter le 16ème étage ! »

« Je n’en attendais pas moins de Celui qui Montre la Voie ! »

« Prince Couronné ! Prince Couronné ! »

Tout comme les explorateurs de donjon du 10ème étage, les six survivants s’étaient courbés devant moi et m’avaient remercié et même scandé mon surnom. Ils m’avaient même soulevé et jeté en l’air. Je savais que je n’avais pas mon mot à dire là-dedans mais s’ils continuaient à monter en se reposant sur la force des autres, ils finiraient par se briser les genoux.

Après leur avoir fait mes adieux, je quittais la chambre du boss. Puis je tombais sur mes fesses, murmurant : « Fort. Il est trop fort. »

Quand mon niveau était bas, une petite différence de stat pouvait faire la différence. Pourtant, alors que le Sombre Skaven était le boss du 15ème étage et que j’étais moi-même niveau 20, j’avais l’impression que les 5 niveaux de différences ne faisaient pas grand-chose. Même si mes stats étaient incroyablement hautes pour mon niveau, ce n’était toujours pas suffisant pour faire une différence.

Comme mes stats ne pouvaient pas le submerger, je ne pouvais me baser que sur mon expérience. Il fallait que j’apprenne les mouvements de tous les hommes-rats et que j’empêche le Sombre Skaven de m’attaquer pendant que je m’occupais d’eux. J’avais aussi besoin d’être capable de m’échapper lorsqu’il utilisait son sort, et ce avec un taux de réussite de 100%.

Bien sûr, idéalement il fallait que tous les membres du groupe puissent l’éviter, pas juste moi. Mon expérience m’avait appris une chose. Tant que les minions étaient vaincus, tout devrait bien se dérouler.

 

« Reculez ! »

« Kugagagak ! Vous êtes prêt pour le coup de foudre ? »

Ce bâtard parlait toujours de la même façon ! A mon avertissement, les membres du groupe avaient reculés et les éclairs du Rat n’avaient fait que crépiter dans un espace vide. En ignorant l’odeur de brûlé, je lui fonçais dessus. Brillant d’une lueur farouche, mon Coup héroïque avait pénétré son abdomen. Maintenant que c’était devenu un sort, il était incroyablement rapide à exécuter.

[Coup Critique.]

« Kugagagagagagak ! »

Alors que le Sombre Skaven laissait échapper un cri strident tout en s’effondrant, je poussais un soupir de soulagement en regardant autour de moi. Un, deux, trois… huit, neuf. Parfait. Tout le monde était vivant.

« Oh Prince Couronné ! »

« Hourra pour le Prince Couronné ! »

« Qui aurait pensé qu’il était possible de vaincre le Sombre Skaven sans perdre un seul camarade ! »

« C’est la première fois que j’en entends parler. On est témoins d’un fait historique ! Prince Couronné… »

Il m’avait fallu trois jours avant de pouvoir vaincre le Rongeur infernal sans perdre de membres de mon groupe. Autrement dit, il avait fallu que je l’affronte 9 fois. Bien évidemment, comme j’avais toujours la plus haute contribution, j’avais été capable de prendre 8 Cristaux de Tonnerre et une Veste de Cuir du Sombre Skaven.

Apparemment je commençais à prendre le pli. Pensant que j’allais bientôt diminuer le nombre de membres dans mon groupe avant de finir par l’annihiler complètement par moi-même, j’en devenais aussi excité qu’un gamin. Alors que j’étais plongé dans mes pensées, les membres du groupe s’étaient précipités sur moi pour me jeter en l’air.

« Prince Couronné ! Prince Couronné ! »

Arrêtez ! J’en peux plus !

Puis un jour, juste après avoir fini mon petit déjeuner, tandis que je me préparais à aller dans le donjon, ma mère m’avait arrêté.

« Shin, les cours commencent aujourd’hui, n’est-ce pas ? »

« …Oui ? »

« On est le 2 Septembre, premier jour d’école. »

« Ah. »

Des fois je me demandais si j’avais vraiment 20 d’intelligence. Peut-être que le donjon me mentait !

Lorsque j’avais demandé à Loretta à ce propos, elle m’avait dit, « Comment quelqu’un né avec une intelligence de 20 pourrait être comparé à quelqu’un qui a augmenté son intelligence jusqu’à 20 ? » J’en restais sans voix.

Il semblait que cela ne s’appliquait pas qu’à l’intelligence mais aussi à la force, la dextérité, la constitution, la magie et tout le reste. Une fois que je m’étais un peu penché sur le sujet, ça me semblait logique. J’ai été habitué dès le début à combattre, utiliser ma force et me déplacer, mais quand je voyais les autres explorateurs de donjon, je me demandais pourquoi ils ne pouvaient pas bouger aussi bien que moi. Les mots de Loretta avaient résolu ce mystère pour moi.

Pour faire court, augmenter une stat ne rendait pas immédiatement plus fort. Il y avait besoin d’un certain temps d’ajustement. Loretta l’avait appelé « mise à jour ».

Mais comment avais-je pu oublier le premier jour de cours !? Ça faisait des années que j’avais augmenté mon intelligence, comment ça se faisait que j’étais toujours en « mise à jour » ? C’était parce que je ne réfléchissais pas assez ?

Avec ma mère qui me faisait une tête du genre ‘ne me dis pas que tu as oublié’, je lui souriais exagérément.

« J’ai été très occupé avec le donjon récemment. »

« Donjon par ci, donjon par là. Ton père n’arrête pas de me dire la même chose. Vous y avez caché tout votre argent ou quoi ? »

« Père ne t’en ramènes pas chaque jour ? »

« Et toi ? »

« Hein ? Eh bien, je… »

Je tournais ma tête de honte. Désolé maman, mais avec tout ce que je dépense pour aller à la rencontre d’une amie je ne peux pas en ramener à la maison. Mais si je lui disais ça, j’étais persuadé qu’elle me renierait. Et je n’aimais pas cette idée. Je ne pourrais plus être le frère de Yua.

« Comment pourrais-je être le même que Père ? Je ne gagne pas autant que lui. Pour dire vrai, je dépense plus que je ne gagne. »

« Eh bien, c’est bien ce que je pensais. Ton père par contre, pourquoi il ne s’inscrit pas comme Manieur de Talents ? »

Actuellement, mon père était en train de foncer à travers les étages du donjon. Il devrait être aux alentours du 14ème étage. Comme attendu de la part de l’auto-proclamé ‘Plus fort de la Terre’, il avait traversé tous ces étages en l’espace de quelques mois.

Je savais exactement ce que mon père était en train de penser.

« Il est un peu trop faible pour le moment. »

Lorsque je lui avais dit qu’il était en train d’augmenter son niveau et le niveau de sa capacité d’Ondes de chocs, elle avait incliné la tête. Apparemment, même ma mère ne savait pas tout.

Je n’avais aucune idée de la façon dont les Manieurs de Talents développaient leurs capacités. Je ne pouvais que supposer qu’elles augmentaient à force d’être utilisées. Il était aussi possible que les capacités ne puissent pas s’améliorer. Après tout, si c’était aussi simple, il n’y aurait pas autant de Rangs F parmi les Manieurs de Talents.

Par contre, c’était plus simple pour un explorateur de donjon éveillé de développer ses compétences. Il n’avait qu’à utiliser continuellement ses sorts ou ses compétences pour augmenter leurs niveaux. En bonus, il pouvait aussi augmenter sa quantité de mana avec les points de stats, rendant l’utilisation des différentes compétences plus fréquente. Autrement dit, il n’y avait rien de plus cheaté1)cheaté : francisation du terme ‘cheated’ en anglais, qui signifie « triché ». Souvent utilisé dans les jeux-vidéo (où Kang Shin l’a appris), c’est pour indiquer quelque chose ou quelqu’un de trop puissant. qu’un explorateur de donjon éveillé.

Quand un Manieurs de Talents s’éveillait, il devait se rendre au Centre d’Estimation de Talent du gouvernement et déterminer à quelle catégorie sa capacité appartenait, ainsi que sa quantité de mana et son rang. Bien sûr, comme mon père ne s’était jamais présenté au Centre, il ne pouvait qu’estimer son rang via les informations à la télévision. Le résultat était Rang D.

Les Manieurs de Talents de rang E et F n’était pas déployés sur le terrain contre les monstres. Ils n’avaient qu’un rôle de support. Ce n’était qu’à partir du rang D que quelqu’un avait la puissance nécessaire pour affronter des monstres. Bien sûr, le maniement de la lance de mon père et sa force en tant que qu’explorateur de donjon auraient dû lui assurer un rang bien supérieur à D. Cependant, sa capacité en elle-même était de rang D.

Mon père, qui pensait qu’il devait rester le plus fort sur Terre, avait refusé d’entrée de jeu de se faire désigner comme Manieur de Talents de Rang D, et avait donc décidé de s’améliorer au plus vite à travers le donjon.

Les résultats étaient probants, puisque juste en prenant en compte l’évolution de sa capacité d’Ondes de Choc, elle pouvait maintenant être estimée au moins au rang C. Bien évidemment, il allait continuer à l’augmenter. Oui, j’étais jaloux comme pas possible.

D’un autre côté, il avait abandonné l’idée de se renforcer via les élixirs des Maitres d’Etage, et je restais persuadé que ce n’était pas une bonne décision. Conquérir entièrement le donjon. C’était le chemin sur lequel je m’étais engagé afin de devenir infiniment plus fort.

« Donc…tu ne devrais pas te diriger vers l’école ? »

« Oui, j’y vais Maman. »

Alors que je regrettais d’avoir choisi mon premier cours à 9h00, je devais parcourir toute cette satanée route jusqu’à l’école. En voyant les arbres gingko alignés sur le chemin, je souriais.

« Bientôt, ils seront tous magnifique. »

Des noix de gingko étaient en train de tomber, explosant à l’impact, leur odeur âcre se répandant dans l’atmosphère.

[Faisons de notre mieux pour que plus d’entre eux pousse l’année prochaine.]

[Ehew, J’en ai assez de toutes ces vieilles rombières qui ramassent les noix à longueur de journée. Ce sont nos présents pour la Reine !]

L’automne, une saison construite autour de l’odeur des gingkos, était maintenant sur le point de s’éteindre. Il restait moins de deux semaines avant que l’hiver ne commence. Lorsque ce temps arriverait, je jurais de prendre le bus plutôt que de me cailler en me rendant à l’école.

Les cours se passaient au second étage du bâtiment d’économie. C’était une promotion de plus de 100 personnes. D’une façon ou d’une autre, les étudiants avaient déjà fait connaissance entre eux, tandis qu’ils discutaient comme s’ils se connaissaient depuis des années. Moi, de mon côté, je me tenais à côté de la porte, les regardant comme si je venais d’un autre pays. J’avais le sentiment que la vie d’étudiant que j’avais imaginé n’allait pas se réaliser.

C’était à ce moment-là que j’avais senti quelque chose tirer sur ma manche. Et en me retournant je lâchais,

« Hey, la capuche. »

« Su Ye-Eun ! »

« C’est vrai, Su Ye-Eun. Ça m’a fait plaisir de te revoir. »

Alors que j’effectuais un demi-tour vers un siège dans un angle de la classe, Su Ye-Eun m’attrapa la manche.

« Toi… Je ne connais toujours pas ton nom… »

Su Ye-eun avait toujours son visage couvert par sa capuche. Même ainsi, à cette distance, je pouvais apercevoir son visage. De grands yeux, un nez aquilin, des lèvres pulpeuses. Elle avait toutes les qualités pour être déclaré comme une beauté exceptionnelle. Bien sûr, même si sa beauté avait été de pair avec celle de Cléopâtre, ça n’aurait rien changé au fait que je ne voulais rien avoir à faire avec elle.

 

 

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 24
ICDS - Chapitre 26

References   [ + ]

1. cheaté : francisation du terme ‘cheated’ en anglais, qui signifie « triché ». Souvent utilisé dans les jeux-vidéo (où Kang Shin l’a appris), c’est pour indiquer quelque chose ou quelqu’un de trop puissant.

10 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. nickylaboum

    merci et itoo a Pierre Samantha et Wilfried

    Répondre
  3. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Cheater est également utiliser pour qualifier les avantage,pouvoir,etc. considéré comme  »injuste » et ce même si ils ne sont pas puissant voir même super faible. Fois de gamer.^^

    Répondre
    1. 4Help

      On peut aussi dire sa lorsqu’on rage sur quelque chose que l’on trouve ‚comme tu dit ‚tros puissant
      En gros un mot très utilisé lorsqu’on rage sur quelque chose qui nous a tué/fait perdre

      Répondre
  4. Lauvel

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  5. Psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  6. demigod

    merci pour le chapt

    Répondre
  7. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Miraho

    Merci pour le chap et j ai hâte de lire la suite

    Répondre
  9. NaosNaos

    merci pour le chap ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com