MWLU : Chapitre 143

MWLU : Chapitre 142
MWLU : Chapitre 144
〈 143. Sauvetage (2) 〉

 

« Elle est tombée dans les pommes aussitôt l’explication finie ? »

Yu Baek-Song s’étonna tout en regardant Yu Sae-Jung qui gisait sur le lit, totalement inconsciente.

« Oui. Je pense que le choc a dû être trop important… mais on ne s’attendait pas à ce qu’elle tombe comme ça, pas du tout. »

Yi Hye-Rin lui répondit tout en posant sa main sur le front de la pauvre Yu Sae-Jung. Comme si cette dernière était en plein cauchemar, elle était trempée de sueur froide.

« On fait quoi, maintenant… ? »

La seule et unique personne qui aurait dû servir d’hôte pour la fête à la place de l’absent Kim Sae-Jin était maintenant hors-service. C’est pour cette raison qu’ils voulaient garder secret toute cette histoire de kidnapping, pour commencer…

Heureusement, il restait encore une heure avant le début des festivités mais se réveillerait-elle à temps ? Et même si c’était le cas, pourrait-elle maintenir un visage paisible et un état d’esprit lucide ?

« On ne peut rien y faire, mais pour récupérer Sae-Jin le plus rapidement possible… Eh, monsieur le Vampire. »

Kim Yu-Rin lança un regard acéré à Rhosrahdel.

« O… Oui ? »

« Tu es sûr que ton plan va fonctionner ? »

« É… Évidemment ! Si on en juge par le fait que les Vampires sous l’influence de Bathory n’ont pas encore lancé une attaque massive contre les Nosferatus, elle n’a pas encore informé ses subordonnés. Alors je suspecte qu’elle est toujours coincée avec monsieur Sae-Jin quelque part. Ce plan va fonctionner à 100%. »

« …Attends. N’est-ce pas étrange ? Si elle n’a pas informé ses laquais, alors comment un Ancien pourrait-il savoir où elle se trouve ? »

« Quand on atteint le niveau d’un Ancien, on doit signer un contrat de sang avec Bathory, ce qui permet de pouvoir la traquer assez précisément. S’ils ne le font pas à ce moment, c’est sans doute parce qu’elle le leur a strictement interdit, jusqu’à ce qu’elle rentre de son plein gré. »

Kim Yu-Rin se frotta le menton et se mit à réfléchir intensément.

« Dans ce cas, tu peux définitivement reconnaître l’Ancien, n’est-ce pas ? »

« Bien sûr. J’ai largement assez d’expérience, et puis… »

Soudain, Rhosrahdel remonta sa manche et avança son bras. Sa peau était typiquement vampirique, pale et exempte de toute trace de sang mais lorsqu’il se concentra, un dessin bleuté apparut à sa surface. Il s’agissait d’un tatouage magique, la marque de fabrique exclusive de Kim Sae-Jin et ce que le monde jugeait comme révolutionnaire.

« Grâce à ça, mes sens sont extrêmement aiguisés. Cet Ancien peut camoufler son aura aussi bien que ça l’amuse, il ne me dupera pas. »

« …Bien. »

Ce n’était clairement pas agréable d’avoir un Vampire en tant que camarade mais elle ne pouvait rien y faire dans les circonstances actuelles.

Aussi Kim Yu-Rin renvoya-t-elle Rhosrahdel sur le pont et s’approcha de Yu Sae-Jung. Lorsqu’elle s’assit près de la tête du lit, Hazeline, assise non loin, se mit à trembler sévèrement. Soudain, elle recula comme si sa vie était menacée. Soupirant grandement, Kim Yu-Rin lui jeta un regard empli d’une émotion indescriptible et lui lança quelques mots hostiles.

« Tu t’inquiètes vraiment pour elle ? »

« …De… De quoi est-ce que tu parles ? »

« Tu ne peux même pas comprendre ce que je te dis ? »

Elle serra les dents. Hazeline lui rendit son regard acéré pendant quelques secondes avant de répondre d’un air vaincu :

« C’est vrai… Je m’inquiète pour elle… »

Et sur ces mots, elle se remit à l’ouvrage à l’aide de son mortier et de son pilon.

Tongtongtongtongtong…

C’était effectivement une tentative triste et désespérée pour faire repousser ses cheveux perdus sur les deux endroits désormais chauves de sa tête.

Yi Hye-Rin la regarda avec une certaine pitié tandis que Kim Yu-Rin ne lui accorda pas une seconde de plus.

Ainsi, une heure de plus passa, sous les auspices d’un silence de plomb si ce n’était pour le bruit d’un pilon frappant le mortier.

Yu Sae-Jung ne reprit pas connaissance et du pont venait de plus en plus de bruits, un brouhaha lointain annonçant l’arrivée progressive des invités.

« On doit monter. Mais la laisser seule ici, c’est… »

Yi Hye-Rin s’inquiétait sincèrement.

« Hazeline, tu restes ici pour la surveiller. Après tout, tu ne peux pas sortir, avec tes cheveux qui tombent, tout ça. »

Yu Baek-Song parlait d’un air innocent mais Kim Yu-Rin secoua la tête tout en affichant une expression plus grave.

« On ne peut pas faire ça. Ce serait comme laisser un chat garder un poisson rouge. »

« …Et qu’y a-t-il de mal à laisser un chat faire ça ?! »

Yu Baek-Song jeta un coup d’œil rapide vers Kaiser le 2e qui dormait gentiment dans une boîte en carton. Le voyant bailler confortablement, elle en conclut que les remarques sans tact de Kim Yu-Rin ne l’avaient pas affecté, après tout.

Kim Yu-Rin la regarda, quelque peu perplexe.

« Non, ben, ce n’est pas ce que… »

« Je ne recommencerai plus jamais ça. »

Hazeline, dont on ne voyait toujours que le dos, la coupa d’un seul coup, d’une voix ferme et résolue.

« Je l’ai toujours regretté. »

« Quoi… ? »

« …Je suis désolée. J’ai fait quelque chose de terrible, d’affreux, à cette époque. »

Elle présentait ça comme des excuses soudaines, mais on pouvait sentir toute l’émotion contenue dans sa voix. Kim Yu-Rin elle-même se vit incapable de répondre.

Elle gardait la bouche fermée et hésitait ardemment à dire quelque chose, quand les feux d’artifices résonnèrent à l’extérieur, annonçant le début de la fête.

Utilisant cet évènement impromptu comme une bonne excuse, Kim Yu-Rin et Yu Baek-Song, accompagnées de tout le monde à l’exception d’Hazeline, se hâtèrent de remonter sur le pont.

 

***

 

Seuls les individus les plus extraordinaires étaient présents à cette grande fête. Des superstars coréennes qui transcendaient les frontières asiatiques, des politiciens qui avaient mis le pied dans des cercles du gouvernement assez fermés, de nombreux Maîtres d’Ordres et même quelques Seigneurs de Tours de ces Tours de Sorciers tristement célèbres pour leur arrogance.

Le ‘personnage principal’ de cette fête n’était pas encore arrivé mais ces personnes arboraient des vêtements luxueux et s’occupaient les uns des autres en riant et se saluant.

Joo Ji-Hyuk fut le premier à arriver. Comme si le logo du Monstre sur son torse avait le pouvoir de capturer l’attention de quiconque se trouvait dans son rayon d’action, tout le monde se mit à graviter autour de lui.

« Uh-huh-huh. N’est-ce pas le représentant de l’Ordre de l’Aube ? »

Un politicien d’une quarantaine d’années nommé Yun Young-Ho, qui s’était trouvé capable de gravir les échelons jusqu’à une position importante, s’approcha de Joo Ji-Hyuk et entama la conversation.

Normalement, ce personnage ne perdrait pas la moindre seconde avec ceux comme lui, les « Chevaliers », à moins de faire face à un Maître d’Ordre. Mais ce badge doré sur le torse de son interlocuteur actuel n’était pas une chose qu’il pouvait regarder de trop haut. En réalité, s’il pouvait échanger sa carte de l’Assemblée Nationale avec cet emblème, il s’inclinerai des centaines de fois sans sourciller.

« Ah, comment allez-vous, monsieur de l’Assemblée Nationale ? »

« Hahaha… Je vais bien, grâce à votre guilde. »

« …Pardon ? »

Joo Ji-Hyuk secoua la tête, confus. Le Monstre avait-il mis les pieds dans le monde politique, récemment ?

« Huhuh. En réalité, c’est moi qui ai activement poussé l’export des potions TM de par le monde, vous voyez. Grâce à ça, même le marché des potions est de nouveau sur pieds pour de bon et nous recevons de nombreuses félicitations de par le monde au quotidien. Grâce à ça, j’ai été réélu plutôt facilement… »

Maintenant que Joo Ji-Hyuk entendait ce qu’il avait à lui dire, il avait l’air d’un type de plus empli d’une estime de soi qui crevait le plafond. Il laissa les mots du politicien entrer par une oreille et ressortir par l’autre tout en observant la foule.

« Au fait, il y a quelque chose qui me titille. Est-ce que le Monstre ne choisit ses nouveaux membres que parmi les Sorciers ou les Chevaliers ? »

« Ah… Je ne pense pas, non. Après tout, l’instructeur Yi Yu-Jin a vu sa position s’améliorer fortement après avoir rejoint la Guilde. »

« Oho, c’est vrai ! Hahaha, j’ai complètement oublié. J’ai entendu qu’elle a fait bâtir une dizaine de dojos aux États-Unis, déjà… Dis donc, c’est quelque chose… Hahaha… »

Les yeux du politicien brillaient vivement. Ils étaient des yeux d’avarice, appartenant à une personne qui venait de découvrir une possibilité.

Et tandis que la conversation continuait, de plus en plus d’invités se rassemblaient autour de Joo Ji-Hyuk.

« Ah, j’ai entendu que le Maître de Guilde, monsieur Kim Sae-Jin, sera absent ce soir… Est-ce vrai ? »

« Eh ? Oh, oui. Il ne pourra pas venir à cause de choses et d’autres. Au lieu de ça, nous avons tout arrangé pour que vous puissiez profiter de la fête en son absence… »

À ce moment, la voix d’un garde du corps gardant l’entrée du yacht résonna dans l’oreillette de Joo Ji-Hyuk.

« Monsieur Jim Jong-Hyuk de la Grande Sagesse, ainsi que ses proches, confirmé. »

Joo Ji-Hyuk tourna rapidement la tête. Heureusement, Kim Yu-Rin et Rhosrahdel se déplaçaient déjà vers l’entrée.

 

***

 

En voyant les nombreux changements dans son environnement, Sae-Jin pouvait estimer qu’il ne lui restait pas beaucoup de temps.

Tout d’abord, l’intérieur de l’espace isolé avait clairement pris du volume les deux derniers jours. Au début, ce n’était rien de plus qu’un espace noir et sans vie et avait vite changé pour devenir une chambre d’hôtel. Désormais, c’était carrément la moitié d’un étage.

Ensuite, la fréquence à laquelle Bathory utilisait des sorts inédits. Elle se servait de sorts que Sae-Jin n’avait pas encore vus, de plus en plus souvent. Des sorts qui réprimaient la cible, qui entouraient le lanceur d’un bouclier, même une magie étrange qui créait des miroirs dans l’espace lui-même, etc.

Bien entendu, il pouvait les déchirer facilement grâce aux Griffes du Loup mais il ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter de l’augmentation continue de la complexité de la magie utilisée par son ennemie.

« Hng~ Hng~ Hng~ »

Bathory, allongée sur un lit, chantonnait gentiment. Se sentait tout à coup emmerdé par son comportement, Sae-Jin envoya un coup de griffes bien senti. Bathory créa un bouclier magique mais il se fit facilement déchiqueter et l’attaque ouvrit son estomac.

« Eek !! Putain, ça fait mal !! »

Malheureusement, elle ne cria que l’espace d’une seconde. Comme si elle contrôlait ses émotions à la perfection, elle ne cilla d’ailleurs même pas.

Et il s’agissait là de la plus visible évidence que son corps avait déjà récupéré jusqu’à un certain point.

« Eh, toi. Alors, comment se fait-il que tes attaques peuvent percer la magie ? C’est tellement mystérieux, tu sais ? »

Merde, elle lui balançait même une question comme une vieille amie. Tout en sortant ses Griffes dans un bruit métallique, de la manière la plus détendue qu’il pouvait afficher, Sae-Jin répondit en souriant.

« Mes griffes sont spéciales. »

Les Griffes du Lycanthrope avait presque atteint le niveau de maîtrise A et n’étaient plus limitées par la nature de la cible. Elles pouvaient trancher à travers à peu près n’importe quoi. Même si ça ne serait pas facile, si Bathory n’était pas présente, Sae-Jin pourrait même ouvrir en deux la barrière d’isolation grâce à elles.

« Hmm… »

Elle sourit légèrement, un sourire empli d’une signification en hochant la tête.

« Ben, c’est bien. C’est une compétence plutôt sympa… Au fait, ne serait-ce pas malin d’abandonner, maintenant ? Si tu le fais, je t’épargnerai même. Je te laisserai devenir mon esclave jusqu’à la fin des temps. »

Apparaissant face à Sae-Jin avant même qu’il ne puisse réagir, Bathory lui posa la question. Sa beauté sans faille ne montra pas le moindre soupçon de gêne.

« Tu m’intéresses vraiment, tu sais ? D’ailleurs, garder en tant qu’animal de compagnie un être qu’on appelle notre ennemi mortel pourrait être marrant, aussi… Et puis, tu as déjà avoué, non ? Que notre plan va aboutir. »

Bathory était au milieu d’une phase de récupération de ses pouvoirs. Et si rien ne changeait dans les prochains temps, alors ce jeu était pour ainsi dire terminé. Dans ce genre de situation, sa suggestion de garder le Loup en vie malgré tout ce qu’il s’était passé était plutôt une forme de bienveillance de sa part.

Mais malheureusement, l’instinct du Loup préférait de loin la liberté à la servitude et l’indulgence de soi bien au-delà de la liberté.

« Ouais, c’est vrai. Je pense que tes plans vont aboutir. J’ai eu cette étrange sensation à ce propos… Cependant, ça ne va pas poser un énorme problème pour toi ? »

« …Et de quoi est-ce que tu parles, exactement ? »

Elle fronça les sourcils. Kim Sae-Jin ricana et continua sur sa lancée.

« Tu tentes de tordre la fabrique de l’espace-temps pour retourner dans le passé, n’est-ce pas ? »

« …Exact. »

« Et par hasard, que se passera-t-il si quelqu’un réussit ? Pour être plus précis, que se passera-t-il s’il ne se produit pas de changement de la ligne temporelle, mais que tu te contentes de sauter entre les dimensions ? »

« …… »

Presque immédiatement, Bathory afficha un visage terrifié. Néanmoins, comme elle possédait déjà une beauté naturelle à toute épreuve, son expression n’était pas des plus atroces, au contraire.

« Et dans ton monde d’origine, la situation était si mauvaise que chaque être vivant s’était vu obligé de changer de monde, hein ? »

Un mana rouge empli d’hostilité émana de Bathory tandis que les veines sur son front se mirent à tressaillr.

« Alors que se passe-t-il si tu échoues dans le retour vers le passé et que tu te retrouves dans ton monde, dans le présent ? Qu’est-ce qui t’attend, là-bas ? Moi, je ne sais pas. Mais toi ? Je suis sûr que tu connais la réponse et qu’elle ne te plaît guère. »

Il était probable qu’une créature infiniment plus dangereuse que toutes les créatures les plus dangereuses sur Terre l’attendrait de l’autre côté.

« Si ça arrive, alors on parle de destruction mutuelle, n’est-ce pas ? Quand la Fissure s’ouvrira complètement, la Terre sera détruite et toi et ton imbécile de peuple qui n’arrivez pas à réaliser des choses aussi simples courez droit à votre mort. »

Sae-Jin renifla en se souvenant de la scène qui avait traversé son esprit – avant de sentir une pression autour de son cou. Une pression d’un tout autre niveau. Quand il baissa les yeux, les deux mains de Bathory serraient sa gorge et elle avait l’air sacrément en colère.

« Fuhut. Arrête avec tes élucubrations parlant de malchance, ok ? Tu me fais regretter le peu de bienveillance que j’ai pu avoir, tu sais ? »

Elle souriait en parlant, cela dit. Sae-Jin fit de même et un sourire gras se forma sur ses babines. Les dents du couple impromptu brillèrent sous la lumière.

Sae-Jin lui attrapa alors sauvagement l’arrière de la tête et la mordit si férocement dans le cou, laissant alors parler toute sa bestialité et son désir de vengeance.

Pendant ce temps, Bathory perça son flanc avec sa main et se mit à broyer ses os.

Ainsi, avec du sang qui giclait vers le haut et vers le bas, les corps de deux êtres s’écroulèrent sur un lit rouge et gluant, collés l’un à l’autre. 1)NdT : WTF ? C’est un romantisme bizarre et perverti.

[Le sang de Bathory a été absorbé ! Progression et Avancement augmentent !]

[Le sang de Bathory a été absorbé ! Progression et Avancement augmentent !]

[Le sang de Bathory a été absorbé ! Progression et Avancement augmentent !]

[…

La douleur était indescriptible mais il se sentait cependant plutôt bien. Sa provocation avait été couronnée de succès, ce qui signifiait que la remise en forme de Bathory allait être retardée de quelques jours de plus. En attendant, de nombreuses fenêtres s’affichaient sous les yeux de Sae-Jin, pour son plus grand plaisir.

Mais il devait faire attention à partir de là.

Après tout, les Vampires étaient les êtres les plus sensibles du monde lorsqu’il s’agissait d’absorber le sang d’un autre. Prudemment, prudemment, lentement, lentement, il devait aspirer toute cette montagne d’expérience le plus délicatement possible…

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 142
MWLU : Chapitre 144

References   [ + ]

1. NdT : WTF ? C’est un romantisme bizarre et perverti.

9 Commentaires

  1. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre
    Je sais que qui aimes bien châties bien mais là c’est d’un tout autre niveau

    Répondre
  2. Gunts92Gunts92

    Je m’étonne qu’il pleure pas c quant même devenu un vamp garou notre saejin

    Répondre
  3. Wolf

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Shirosuu

    Ils vont bien ensemble je trouve mdrr,merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Wild

    Moi je dis nouvelle teamBathory

    Merci pour la traduction <3

    Répondre
  7. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Cinquante nuances de Batory.

    Répondre
  8. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com