ICDS - Chapitre 17

ICDS - Chapitre 16
ICDS - Chapitre 18

Bonjour à tous. Vous allez voir que petit à petit on commence à parler de ce qui se passe à l’extérieur du donjon. Vous pouvez donc vous rassurer, toute l’histoire ne sera pas constituée à 100% de « Je fais un étage -> Je vais à la Boutique -> Je fais le Boss -> je recommence »

Je commence aussi à glisser un peu plus de vocabulaire poussé tout en adaptant le vocabulaire de Shin à son âge et ses émotions. N’hésitez pas à me faire un retour pour me dire ce que vous pensez de l’évolution 😉

 

Chapitre 17 : Les Explorateurs de Donjon peuvent aussi être Manieurs de Talents ? (3)

 

Quatre mois et demi après l’apparition des Deux Lunes, les envahisseurs monstrueux avaient été soit tués soit reconduits hors des villes. À la même époque, les zones dévastées étaient en voie de reconstruction.

Avec l’augmentation d’activité des Gardiens et des Ailes de la Liberté, le monde qui, peu de temps avant avait semblé condamné, remontait doucement la pente. C’était un temps de transition.

Encore que l’école n’avait pas repris, il y avait des rumeurs concernant les universités qui devaient ouvrir leurs portes à la fin de l’automne et qui tiendraient leurs cérémonies d’accueil. C’était probable que les lycées, les collèges et les écoles élémentaires soient ouverts vers la même période.

« Oppa, tu es vraiment fort. »

« Oui. »

Yua et moi étions assis dans le canapé, regardant la TV. S’il y avait bien quelque chose que je trouvais étrange lorsque j’étais petit, c’était de voir des membres de ma famille s’assoir à mes côtés pour regarder la TV. On n’avait pas assez de place, même sur un canapé pour quatre personnes !

Bien que ma mère et Yua soit extrêmement fines, mon père était très grand et moi, j’avais un corps d’Orc. Il était donc physiquement impossible de s’asseoir les uns à côté des autres.

Mais c’était différent maintenant. On pouvait se serrer, épaule contre épaule, et regarder la TV comme n’importe quel couple de frères et sœurs. C’était une bénédiction divine. (NdT : j’ai choisi « couple de frères et sœurs » car c’est bien l’ambiguïté recherchée par l’auteur !)

« Oppa, je ne suis pas trop lourde ? »

« Tu es aussi légère qu’une plume. Ne fais jamais de régime, Yua. Tu finirais par disparaître. »

« N’importe quoi, je ne suis pas si mince que ça. »

Yua riait chaudement. En vérité, Yua était à plaindre. À l’âge où elle aurait dû être gâtée par son grand frère, il était trop occupé à transpirer et balancer sa lance, sans même mentionner le donjon. Seule notre mère aurait pu la bichonner un peu.

Mais même ainsi, notre mère avait tendance à ne pas trop choyer ses enfants, donc Yua avait fini par devenir quelqu’un de calme et plus mature que son âge pouvait le suggérer.

Je ne pouvais pas m’empêcher de me sentir coupable. Je voulais rattraper le coup. Yua était hésitante au début, mais elle semblait s’être vite habituée, et maintenant elle agissait souvent comme une enfant gâtée à mes côtés.

[Voici des images concernant la seule Manieuse de Talents de Corée de rang SS, la Déesse du Magma, Ye Hwaya, chassant une Wyvern de rang S.]

[Elle est la joie et la fierté de la République de Corée.]

Sur la TV, on pouvait voir une femme qui semblait avoir la vingtaine, brûlant une Wyvern qui ressemblait à un dragon de 10 mètres de long. Peut-être était-ce dû à son Eveil, mais non seulement ses cheveux, qui atteignaient sa taille, mais aussi ses yeux étaient d’un rouge flamboyant. La Wyvern enflammée semblait souffrir énormément. ‘Si cette flamme me touche, je serais réduit à l’état de cendre en un instant.’ Me suis-je dit.

Le monde était vraiment injuste. J’avais commencé au niveau 1 et avait travaillé dur pendant des années pour devenir fort, alors que d’autres avaient eu de la chance et s’étaient éveillés en tant que Manieurs de rang SS, tuant facilement des monstres terrifiants.

Même ainsi, certaines personnes s’étaient éveillées avec des Talents ridiculement faibles et ne pouvaient rester que rang E ou D pour le restant de leurs jours. En parallèle, si je continuais à grimper dans le donjon, je pourrais certainement la rattraper et même la dépasser. J’avais, en effet, un avantage plus grand que ceux qui étaient devenus très puissants d’un coup.

Et en dessous des Manieurs de Talents, il y avait les gens ordinaires. Trop d’entre eux étaient morts dans des situations où ils auraient pu survivre s’ils s’étaient éveillés, même avec le plus faible des Talents. Il y avait encore plus de personnes qui refusaient de sortir de chez elles car elles ne s’étaient pas éveillées.

J’avais appris le maniement de la lance à un jeune âge, mais il y avait plein d’autres personnes qui avaient appris les arts martiaux et qui ne pouvaient pas devenir Explorateurs de donjon. La chance était le seul facteur pour déterminer qui devenait Manieur de Talents et qui devenait un repas pour les monstres.

Dans tous les cas, avais-je le droit de dénigrer ceux plus faibles que moi ? Et est-ce que les Manieurs de Talents à la télévision méritaient d’être adulés par tant de personnes ?

Même avec mes 20 d’intelligence, je ne pouvais pas trouver de réponses à ces questions. Soudainement, ma cuisse me démangeait. (NdT : il parle de 20 d’intelligence mais techniquement il a 21 avec le bonus d’Orc Lord.)

« Ow !Uuu… »

Pour une raison inconnue, Yua avait les yeux pleins de larmes et semblait avoir mal. Soufflant sur son pouce et son index qui avaient tourné au rouge, elle avait l’air parfaitement adorable.

« J’ai essayais de te pincer mais ta peau était trop dure. »

« Ah, désolé Yua, tu t’es fait mal ? Um, voyons voir…une potion… »

« C’est bon, oppa. C’est juste que tu restais fixé sur cette femme à la télé, donc j’ai… »

« Mm ? Non, Yua, je réfléchissais juste à quelque chose. »

« Tu ne la regardais pas parce qu’elle est jolie ? »

A ses mots, je regardais la seule rang SS de Corée, Ye Hwaya, souriant après avoir vaincu la Wyvern.

Elle était en effet magnifique. Je ne savais pas à quel point son Eveil l’avait affecté mais elle était grande et mince, avec une peau d’albâtre et les traits de son visage étaient bien proportionnés. Alors même que ses cheveux flottaient au vent, elle ne reculait pas et continuait à regarder de l’avant avec ses yeux carmin.

Par-dessus tout, elle avait une poitrine incroyable. C’était un bonnet D ! C’était au moins un D ! Quelle honte ! C’était une insulte pour les Manieurs de Talents de rang D. Non, peut être un E ? Non, F ! Inacceptable, un rang SS avec des F ! (NdT : il se tape un gros délire, mais il faut savoir que le bonnet D est considéré comme la taille idéale.)

« …Oppa ? »

« Huhum, non Yua. Tu es la plus belle du monde. »

« Vraiment ? Héhéhé. »

Bien sûr, je pensais vraiment que Yua était la plus belle du monde. Bien que Ye Hwaya ait une silhouette supérieure… (NdT : dis le mec qui aimait bien ses petits seins hein. :trollface :  )

Je caressais les cheveux de Yua et enfonçais au plus profond de moi les pensées que j’avais eues pour la femme de feu. Sinon les fondations de ma position de grand frère, durement acquise, pourraient bien être réduites à néant.

 

Enfin, le jour du bottage de cul de la Banshee était arrivé. Après avoir passé pas mal de temps à débattre avec moi-même si je devais contacter Ellos ou pas, je décidais de le faire après avoir réussi. Et Palludia aussi…Palludia.

« Merde ! »

J’avais encore oublié ! Je sentais des sueurs froides dans mon dos. J’étais niqué, totalement niqué ! Qu’est-ce que je pouvais faire ? Il y avait exactement zéro chance qu’elle ne s’énerve pas. J’en étais certain. Si je lui parlais, les choses deviendraient vite chiantes, très chiantes.

Hmm.

Devrais-je juste l’ignorer ? Je pourrais prétendre qu’elle n’existe plus.

Ça ressemblait à une solution miracle dans ma tête. Mais je savais qu’il ne fallait pas que je tombe dans le côté obscur. Bien que Palludia soit du genre langue acérée et grossière, elle m’avait contacté avec inquiétude. En plus, après notre séparation trois an et demi plus tôt, j’étais celui qui ne l’avais pas contacté et avait ignoré ses messages !

« Okay, je la contacterai à la fin de raid. Cette fois je n’oublierais pas. » (NdT : et la marmotte…)

Je m’en faisais la promesse, serrant les poings. J’ouvrais alors la porte vers la Banshee, qui était en train de m’attendre.

« Kiyaaaaaa ! »

« Tempête ! »

Au moment même où j’entrais dans la pièce, j’utilisais Tempête. Après avoir augmenté ma magie avec les élixirs et le Circuit Peruta, j’avais maintenant plus de 2,200 MP. Si mes MP étaient bas, je pouvais juste boire une Potion de Mana. Bien qu’elles soient extrêmement chères à la Boutique d’Etage, j’avais près d’une centaine de potions de basses qualités qui redonnaient 100 MP chacune. Sans prendre en compte le temps de recharge d’une minute pour les potions, j’avais plus de 10,000 de mana de réserve.

« Gulp, gulp. Encore ! Tempête ! »

« Kiyaaaa ! »

A chaque fois que je tendais mon bras, ma lance fauchait des dizaines de spectres alors qu’ils criaient et mouraient. La Banshee enragée était en train de commencer à invoquer. Exactement ce que j’attendais.

« C’est parti !...Ha ! »

Je me précipitais vers elle. Les spectres qui avaient survécu à mon attaque se dirigeaient vers moi en volant, mais je les renvoyais d’un revers de la lance. La Banshee invoquait les spectres par vingtaine, mais ça lui prenait beaucoup de temps pour le faire. C’était bien assez pour que j’arrive au corps à corps et que je la frappe. Un coup qui concentrait toute la force et le mana de mon corps !

Ayant pratiqué ce mouvement contre la Banshee pendant deux mois, je pouvais maintenant l’utiliser assez facilement. Comme les autres explorateurs n’arrêtaient pas de dire héros par-ci, héros par-là, j’en étais arrivé à l’appeler Coup Héroïque. En vérité, c’était assez humiliant.

« Haaaaaa ! Bouffe ça ! »

« Kiyaaaaa ! »

Une lumière blanche éblouissante se rassemblait à la pointe de ma lance. Au moment où elle avait percé à travers l’estomac de la Banshee, elle avait explosé. Le trône de la Banshee tremble alors qu’elle s’envolait en arrière, s’écrasant sur le mur. Je savais très bien ce qu’elle allait faire après, je me préparais donc.

« MEUUURS ! »

Je collectais tout l’énergie aux alentours et la laissais exploser. L’écho de l’explosion semblait secouer toute la salle. La Banshee n’était pas une exception alors que son corps semi-transparent tremblait.

[Vous avez utilisé Cri de Guerre d’Orc Lord ! Tous les membres du groupe voient leurs effets négatifs retirés. Tous les membres du groupe voient leur puissance d’attaque augmenter de 50% pour la durée du sort. Tous les membres du groupe acquièrent le statut Super-armure, immunisé contre les attaques ennemies.]

« KIYAAAAAA ! »

[Banshee utilise Voile de l’Esprit Vengeur ! Super-armure ignore les effets.]

Comme je l’avais prédit ! Regardant la Banshee qui m’observait, je souriais. Après avoir gobé le contenu d’une potion de basse qualité, je lui annonçais, « Je n’ai même pas besoin d’utiliser mon atout. Je vais en finir en 5 minutes ! »

Ce qui s’ensuivit était une bataille à sens unique. Comme je le pensais, la Banshee était bien plus facile qu’Orc Lord. Sa force résidait dans son Voile de l’Esprit Vengeur, une altération d’état, et sa capacité à lancer des centaines de flèches ectoplasmiques rapidement. Mon Cri de Guerre contrait directement son Voile de l’Esprit Vengeur et sa pluie de flèches ectoplasmiques avait la faiblesse suivante, elle s’arrêtait lorsqu’elle prenait un coup critique.

Avant que mon Bouclier Spirituel ne s’estompe, je pouvais facilement infliger un coup critique. Ensuite je n’avais qu’à restaurer un peu mon mana et utiliser un Coup Héroïque encore une fois.

Cela m’avait peut être pris 3 ans pour totalement conquérir Orc Lord, mais ça ne m’avait pris que 4 mois pour conquérir la Banshee. Combien de temps cela me prendrait-il pour en faire de même avec le Skaven Sombre ? Je ricanais tout en regardant la fenêtre translucide qui venait d’apparaître devant moi.

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 16
ICDS - Chapitre 18

10 Commentaires

  1. Kingdo

    thx pour le chap ^^

    Répondre
  2. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Psycho

    Merci pour le chapitre vivement la suite

    Répondre
  5. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Metalis

    Merci pour ce chapitre ! 🙂

    Répondre
  7. NaosNaos

    merci pour le chap ^^

    Répondre
  8. nickylaboum

    merci

    Répondre
  9. Laghtt

    Merci pour le chapitre^^

    Répondre
  10. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com